Nouvelles et conseils financiers – septembre 2016

Le comptable véreux d’un cartel colombien réclame 1 G$ US à Netflix, et la première coopérative de crédit fédérale du Canada ouvre ses portes.

POUR LE MOINS STUPÉFIANT

Le frère d’Escobar réclame 1 G$ US à Netflix

Roberto Escobar, le comptable véreux du cartel colombien naguère dirigé par son défunt frère Pablo, réclame 1 G$ US à Netflix, qui a mis en scène les triomphes – et les revers de fortune – des célèbres narcotrafiquants dans la série à succès Narcos. Roberto Escobar, qui a relaté sa version des faits dans l’ouvrage The Accountant’s Story, paru en 2009, a présenté à Netflix ses récriminations, dans une lettre mise en ligne sur le site TMZ. Il s’y insurge contre l’exploitation de sa famille, réclame une part des profits, se propose comme conseiller, et jette un regard agressif sur la série : « La première saison aurait déplu à mon frère, mais si vous m’écoutez, on pourrait rajuster le tir pour la deuxième. »

DONNEURS MULTIPLES

Espèces sonnantes et trébuchantes

L’application de Starbucks affichée sur un téléphone intelligent

Les accros du café auraient confié environ 1,2 G$ US en dépôts à Starbucks, par l’intermédiaire des cartes café et de l’appli mobile. Une somme effarante, supérieure au total de l’encaisse de certaines banques, rapporte le Wall Street Journal. Selon S&P Global Market Intelligence, les dépôts de Starbucks excèdent ceux de plusieurs institutions financières, dont Customers Bankcorp (780 M$ US), Mercantile Bank Corp. (680 M$ US) et Beneficial Bancorp Inc. (410 M$ US). PayPal arrive quand même bon premier côté soldes créditeurs des clients (13,02 G$ US).

SANS LE SOU

De coûteux adieux à la « cenne noire »

L’élimination de la « cenne noire » est plus onéreuse que prévu. D’après les prévisions initiales, cette mesure devait faire épargner 11 M$ par année à l’État. Mais selon Blacklock’s Reporter, le ministère des Finances a établi les économies réelles à 4,8 M$ par an, vu les « coûts de transition » de 38 M$, de 2013 à 2016, coûts dont il se garde d’expliquer la nature.

À QUI LA FAUTE?

Pénaliser les victimes imprudentes

Les banques, les services policiers et les fonctionnaires du Royaume-Uni songeraient à changer les règles sur les fraudes bancaires en ligne pour tenir responsables de leurs gestes imprudents les consommateurs distraits ou crédules : ceux qui utilisent un navigateur ou un antivirus périmé, qui gardent le même mot de passe pour plusieurs comptes, ou encore qui donnent accès à leur système à un imposteur – comme un cybercriminel se faisant passer pour un expert en TI

CAISSE PANCANADIENNE

Première coopérative de crédit fédérale

Le 1er juillet, les Caisses populaires acadiennes du Nouveau-Brunswick sont devenues la première coopérative de crédit fédérale au pays. Rebaptisé UNI Coopération financière, le regroupement, fort de sa nouvelle charte fédérale, approuvée par ses 155 000 membres, son conseil d’administration, et les autorités provinciales et fédérales, peut désormais déployer ses activités dans tout le pays.

À propos de l’auteur

Tamar Satov


Tamar Satov est directrice de la rédaction à CPA Magazine.

comments powered by Disqus

Faits saillants

Mettez vos connaissances à jour et élargissez votre réseau grâce à ce colloque à ne pas manquer (en anglais), qui porte sur les questions et tendances essentielles pour les membres des comités d’audit.

Dans votre entourage se tapit sûrement une personne surendettée. Si vous êtes observateur, vous reconnaîtrez l’un ou plusieurs de ces symptômes.