Mot du rédacteur en chef : planer dans les hautes sphères

Okey Chigbo, le rédacteur en chef de CPA Magazine, présente les articles du numéro de septembre 2016.

Drogue dangereuse ou précieuse panacée, la marijuana a une longue histoire. Selon une analyse préparée pour les parlementaires du Canada, le cannabis a été utilisé de mille et une façons depuis le mésolithique. Outre l’emploi de sa fibre pour fabriquer des cordages, notamment pour les potences (fait macabre, mais authentique), l’histoire montre que les feuilles et les fleurs du chanvre indien (Cannabis indica) servaient déjà à diverses fins médicinales et récréatives il y a trois mille ans.

La plus vénérable mention d’une utilisation médicale et hallucinogène figure dans le Pên-ts’ao Ching, traité chinois rédigé vers 2 000 av. J.-C. On y apprend qu’une consommation excessive peut amener l’imprudent à « voir des démons » et à « communiquer avec les esprits ». Et certaines études récentes contiennent des mises en garde similaires : la marijuana contribuerait à l’apparition de la psychose chez les patients prédisposés à la schizophrénie.

Peut-être ces nouvelles recherches expliquent-elles pourquoi la consommation de cannabis demeure controversée en Amérique du Nord. D’ailleurs, le gouvernement Trudeau se réserve un an pour examiner la possibilité d’une légalisation complète. On s’attend néanmoins à ce que le premier ministre tienne sa promesse électorale : légaliser la consommation dite « récréative ».

Nul doute que la légalisation ouvrira des débouchés aux entreprises en tout genre... et aux CPA. Dans « La ruée vers l’or vert », John Lorinc se penche sur le marché actuel, en grande partie axé sur la thérapeutique, et sur le boom à venir sur le marché orienté vers la consommation récréative qui intéressera non seulement les entreprises, mais aussi les sociétés des alcools provinciales.

Source de bénéfices et d’emplois, le secteur attirera capitaux et entrepreneurs, favorisera les exportations et la création d’entreprises de services, et apportera taxes et impôts aux coffres de l’État. Promettant un chiffre d’affaires annuel de 5 à 10 G$, ce marché allèche de grandes sociétés, côté production et aussi distribution au détail.

Par ailleurs, selon George Smitherman, ancien ministre ontarien, qui siège au conseil d’administration d’un producteur de marijuana médicale, pour réussir dans cet univers strictement réglementé, il faudra respecter de nombreuses formalités, ce qui ouvre des débouchés aux CPA et autres fournisseurs de services professionnels. Ne manquez surtout pas cet article.

Enfin, notre reportage vedette porte sur Nandini Jolly, fondatrice, présidente et chef de la direction de CryptoMill Technologies, société de chiffrement de données établie à Toronto, en voie de révolutionner le secteur de la protection des données et du maintien de la confidentialité. Dans « Un secret bien gardé », Mary Teresa Bitti trace le portrait d’une entrepreneure qui n’a pas froid aux yeux.

À propos de l’auteur

Okey Chigbo


Okey Chigbo est rédacteur en chef de CPA Magazine.

comments powered by Disqus

Faits saillants

Mettez vos connaissances à jour et élargissez votre réseau grâce à ce colloque à ne pas manquer (en anglais), qui porte sur les questions et tendances essentielles pour les membres des comités d’audit.

Dans votre entourage se tapit sûrement une personne surendettée. Si vous êtes observateur, vous reconnaîtrez l’un ou plusieurs de ces symptômes.