Italexit

Alors que tous les regards se portent sur le Brexit, une crise politique et économique couve en Italie.

Le Brexit – le résultat du référendum sur le retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne – a récemment retenu l’attention internationale. Or, les problèmes de l’Italie sont presque aussi préoccupants que le traumatisme causé par le Brexit, rapporte le Business Insider UK.

La Banca Monte dei Paschi di Siena, la plus ancienne banque du monde (fondée en 1472), témoigne de la situation précaire de l’Italie. Ses actions, qui valaient plus de 90 euros avant la crise financière de 2008, sont en chute libre et avoisinent 0,3 euro. Ses prêts douteux atteignent environ 47 milliards d’euros, tandis que les créances irrécouvrables totales des banques italiennes tournent autour des 300 milliards d’euros.

Les banques italiennes semblent avoir besoin d’un renflouement, mais il n’est pas certain que le gouvernement italien pourra les aider, étant donné la faiblesse chronique de l’économie du pays et le ratio de la dette au PIB, qui est de 140 % (et qui se classe juste derrière celui de la Grèce dans la zone euro). À ce jour, toutes les demandes d’aide de l’Italie adressées à l’Union européenne (UE) ont été rejetées par cette dernière puisqu’elles vont à l’encontre des règles de l’UE.

Tout comme le référendum sur le Brexit, le prochain référendum de l’Italie sur les réformes du Sénat pourrait marquer un tournant décisif pour le pays. Si le oui l’emporte, les réformes pourraient renforcer la stabilité politique du pays et donner au premier ministre Matteo Renzi la latitude nécessaire pour raffermir l’économie. Toutefois, depuis le vote du Brexit, les craintes d’un rejet des réformes s’intensifient.

Le bouleversement politique qui risque de survenir dans un tel cas pourrait aggraver les problèmes financiers et économiques de l’Italie, et l’entraîner vers une récession, ce qui donnerait lieu à une fuite massive de capitaux et à des écarts grandissants quant au taux sur la dette. Après le traumatisme du Brexit, dans quelle mesure l’UE et l’économie mondiale pourraient-elles résister à une telle secousse italienne?

À propos de l’auteur

Yan Barcelo


Yan Barcelo est journaliste dans la région de Montréal.

comments powered by Disqus

Faits saillants

Participez à ce rendez-vous annuel (en anglais) des dirigeants financiers d’OSBL pour obtenir des conseils sur la gestion de votre organisation et tirer parti des connaissances d’experts.

Pour ne rien manquer des principales mesures du #budget2017, suivez CPA Canada sur les médias sociaux et regardez notre vidéo en direct.