Inde 101

Pour soutenir sa croissance, l’Inde devra rapidement mettre en œuvre une réforme de son système d’éducation.

Parmi les grandes économies, l’Inde est celle qui connaît actuellement la croissance la plus rapide, la progression de son PIB surpassant maintenant la croissance fabuleuse du PIB de la Chine. Mais pour maintenir ce rythme, le pays devra remanier en profondeur son système d’éducation, qui se trouve dans un état lamentable, indique le Quartz India.

Dans l’Uttar Pradesh, un état du nord du pays, il semble que certains enseignants de niveau collégial ne possèdent pas les connaissances fondamentales liées à leur discipline. Ainsi, un professeur d’économie ignorait la signification du mot « audit » ou ne savait pas que «  FMI » voulait dire « Fonds monétaire international ». Dans l’état voisin du Bihar, une élève brillante de douzième année croyait que les « sciences politiques » avaient rapport à la cuisine.

Selon une étude récente réalisée par le ministère du Développement des ressources humaines, le programme d’études n’encourage pas la créativité, l’innovation, l’esprit critique ou la capacité à résoudre les problèmes. L’éducation est fondée sur l’apprentissage par cœur, et les élèves acquièrent peu de connaissances pratiques. Les élèves, même ceux des classes supérieures, ont des connaissances de base déficientes en arithmétique.

Le pays compte le plus grand nombre d’analphabètes du monde, soit 282,6 millions d’illettrés âgés de plus de 7 ans en 2011. (Il faut noter, cependant, qu’avec 1 251 695 584 habitants selon The World Factbook, l’Inde est le deuxième pays le plus peuplé de la planète.) Bien que le nombre d’enfants du groupe des 6 à 13 ans qui fréquentent l’école ait augmenté, les taux d’inscription aux dernières années du primaire (la sixième et la septième années) sont toujours très bas.

Étonnamment, le système d’éducation du pays est le second en importance dans le monde, même si le taux brut de scolarisation, à 23,6 % en 2014-2015, reste faible. L’éducation supérieure est néanmoins engagée dans une phase de massification.

Le taux de croissance annuel du PIB de l’Inde étant de 7,6 %, le premier ministre Narendra Modi espère faire du pays une superpuissance manufacturière. Il compte sur le fait que, d’ici 2050, 1,1 milliard de citoyens indiens seront en âge de travailler. Toutefois, la piètre qualité du système d’éducation pourrait freiner ses efforts.

À propos de l’auteur

Yan Barcelo


Yan Barcelo est journaliste dans la région de Montréal.

comments powered by Disqus

Faits saillants

Mettez vos connaissances à jour et élargissez votre réseau grâce à ce colloque à ne pas manquer (en anglais), qui porte sur les questions et tendances essentielles pour les membres des comités d’audit.

Dans votre entourage se tapit sûrement une personne surendettée. Si vous êtes observateur, vous reconnaîtrez l’un ou plusieurs de ces symptômes.