Comptabilité : le Pentagone doit rectifier le tir

Il a jusqu’au 30 septembre 2017 pour se préparer à un éventuel audit. Mission impossible?

Le manque de rigueur des pratiques comptables du Pentagone est bien connu, selon le Fiscal Times. Mais lorsque personne ne peut expliquer ce qu’il est advenu de 6,5 millions de millions de dollars US, peut-on encore parler d’un simple « manque de rigueur »?

Le Pentagone n’a jamais été tenu de se soumettre à un audit, même s’il dépense des billions au titre des salaires, des régimes de soins de santé, des activités, des installations et des immobilisations. Or, le Fiscal Times rapporte que le Congrès des États-Unis a sommé l’armée américaine de mettre de l’ordre dans ses comptes d’ici le 30 septembre 2017 afin d’être prête à se faire auditer.

S’agit-il d’une mission impossible? Beaucoup d’observateurs du Pentagone le croient. Toujours selon le Fiscal Times, un rapport déposé à la fin de juillet par l’inspecteur général du département de la Défense donne « un aperçu saisissant des graves lacunes du système d’audit de l’armée ».

On y apprend en effet que le Defense Finance and Accounting Service (DFAS), unique fournisseur de services en finance et en comptabilité du département de la Défense, n’a pas été en mesure de fournir une documentation adéquate pour justifier des ajustements de l’ordre de 6,5 billions de dollars.