Une bonne bière, sans pression

Kurt Tietz, directeur de l’exploitation, Carlsberg Canada, privilégie l’adaptation du style de leadership. Il nous explique pourquoi il prend plaisir à travailler pour la quatrième brasserie du monde.

Q: Pourquoi avoir opté pour Carlsberg?

Difficile de résister à l’idée de travailler pour un brasseur! Comme chargé de mission à KPMG, j’avais audité une brasserie canadienne et je me suis intéressé à ce secteur dynamique, où les passionnés ne manquent pas. Quand on m’a offert de travailler pour Carlsberg, je n’ai pas hésité. En raison du cadre réglementaire, la structure du secteur brassicole canadien est unique. Et vu l’importance relative de la filiale canadienne au sein du groupe mondial, je travaille pour un géant de l’industrie, mais je dois faire preuve d’esprit d’entreprise.

Q : Quel est votre style de leadership?

Tout dépend des circonstances. (Voilà une réponse prudente!) Au fil du temps, j’ai constaté que ceux que je côtoyais réagissaient chacun à leur manière à des méthodes différentes. On ne saurait donc adopter un seul style de leadership. Il faut choisir une approche qui portera ses fruits selon les particularités de l’équipe, pour l’inspirer, la motiver à se dépasser.

Q : Carlsberg est présente dans le monde entier. Comment garder le contact avec ses collègues et rester au courant?

Carlsberg a son siège social à Copenhague, mais possède un vaste réseau de filiales. Heureusement, Skype et le courriel font oublier les distances et éliminent certains déplacements. On communique mieux à l’échelle mondiale. Et puis nous avons créé, dans les secteurs les plus performants, des centres d’excellence, pour faire circuler les pratiques exemplaires dans la société, et fournir au besoin conseils et ressources.

Q : Selon son site Web, Carlsberg offre plus de 447 produits. Comment gérer autant de marques?

Au Canada, nous représentons 12 marques, dont les bières Carlsberg et Kronenbourg et le cidre Somersby. La dynamique du marché est différente de celle d’autres pays, et varie même d’une province à l’autre. Nous proposons donc des produits distincts dans chacune et nous veillons à lancer d’autres marques sur les créneaux les plus réceptifs. Carlsberg offre aussi des produits sans alcool (eaux, boissons gazeuses).

Q : Et votre boisson Carlsberg préférée?

L’été, rien de mieux qu’une bière Carlsberg bien froide. Au fait, savez-vous qu’on trouve à l’origine de la plupart des lagers blondes le même type de levure, Saccharomyces Carlsbergensis? À la fin du XIXe siècle, J. C. Jacobsen, fondateur de la brasserie, a préféré communiquer sa découverte à d’autres brasseurs, au lieu de faire breveter le procédé, et leur a offert gratuitement la souche de levure. Toutes les bières blondes européennes sont donc apparentées à la Carlsberg.

Kurt Tietz a travaillé comme contrôleur chez Pattison Outdoor Advertising et comme chargé de mission à KPMG avant de se joindre à Carlsberg Canada il y a dix ans.

À propos de l’auteur

Lora Grady


comments powered by Disqus

Faits saillants

Le Canada célèbre son 150e anniversaire. Quant à nous, nous fêtons nos membres, les CPA canadiens. Dites-nous pourquoi vous portez avec fierté le titre canadien de CPA. C’est une fierté à partager : nous préparons une grande fête en juillet.

Participez à ce rendez-vous annuel (en anglais) des dirigeants financiers d’OSBL pour obtenir des conseils sur la gestion de votre organisation et tirer parti des connaissances d’experts.