Priorités de CPA Canada pour le budget fédéral de 2017

Dans son mémoire prébudgétaire, CPA Canada définit quatre priorités à privilégier en vue d’une économie canadienne durable.

Dans le cadre de ses consultations prébudgétaires annuelles, le Comité permanent des finances de la Chambre des communes demandait cette année qu’on lui propose des façons d’aider les Canadiens, les entreprises et les collectivités à contribuer à la croissance économique du pays.

Le mémoire présenté par CPA Canada s’articule autour de quatre priorités à privilégier en vue d’une économie canadienne durable.

« Le meilleur moyen de faire croître et de renforcer l’économie est d’adopter une approche diversifiée, affirme Joy Thomas, présidente et chef de la direction de CPA Canada. Une solide gestion budgétaire, un système fiscal efficient, la promotion des études et le soutien à l’innovation sont tous des facteurs qui stimulent l’économie. »

MÉMOIRE PREBUDGETAIRE DE CPA CANADA : QUATRE PRIORITES

1. Une gestion budgétaire responsable

« Il est crucial que [le gouvernement] fasse montre de transparence. »

Étant donné les déficits prévus pour les cinq prochaines années et le plan d’infrastructure décennal de 120 G$, CPA Canada recommande ce qui suit au gouvernement : 1. de s’efforcer de rétablir l’équilibre budgétaire d’ici la fin de son mandat; 2. de lier les investissements en infrastructures à des objectifs à long terme, dont la compétitivité et la durabilité; 3. de préciser son projet de Banque de l’infrastructure du Canada.

2. La réforme du système fiscal

« Le Canada a besoin d’un système fiscal du XXIe siècle. »

L’examen des dépenses fiscales annoncé est un pas dans la bonne direction, mais il ne va pas jusqu’à l’examen exhaustif que CPA Canada juge nécessaire. Le système fiscal du Canada constitue un levier crucial pour assurer la compétitivité du pays, mais il n’a pas été revu en profondeur depuis 50 ans.

Il faut donc favoriser la croissance, maintenir de faibles taux d’imposition des particuliers et des sociétés, ne pas imposer l’épargne des particuliers, développer une approche concertée avec les provinces, les territoires et d’autres pays, éclaircir les règles en matière de planification fiscale et continuer de lutter contre la fraude fiscale.

3. La promotion des études et de l’acquisition de compétences

« [Il faut accorder] une attention particulière aux Canadiens les plus vulnérables. »

Un Canada durable doit accorder un financement adéquat pour l’amélioration de la littératie financière. Il doit aussi faciliter l’intégration rapide des professionnels étrangers au marché du travail, et veiller à ce que les Premières Nations aient le même accès que les autres Canadiens à l’éducation pour qu’elles puissent contribuer à la croissance, à la compétitivité et à la productivité de l’économie.

4. L’innovation et l’adaptation

« Pour que le Canada maintienne sa qualité de vie enviable, nous devons apprendre à innover et à nous adapter sans cesse. »

CPA Canada recommande d’aider les entreprises à croître, à investir dans le capital immatériel et à être plus compétitives à l’étranger. Il faut améliorer le programme de crédit d’impôt pour la recherche scientifique et le développement expérimental, instaurer des mesures favorables aux brevets et adopter un format standard pour la communication de l’information des entreprises au gouvernement.

POUR LES ESPRITS AVIDES D’INFORMATION...

Consultez les mémoires prébudgétaires présentés par CPA Canada depuis 2011. http://www.cpacanada.ca/budgetfederal

Restez bien informé grâce à la page Web du gouvernement sur les consultations prébudgétaires. http://bit.ly/2cKQLQz

À suivre : Le jour du dépôt du budget 2017, CPA Canada présentera des commentaires d’experts sur les mesures annoncée.

À propos de l’auteur

Jennifer Dawson


Jennifer Dawson est rédactrice indépendante à Hamilton (ON).

comments powered by Disqus

Faits saillants

Mettez vos connaissances à jour et élargissez votre réseau grâce à ce colloque à ne pas manquer (en anglais), qui porte sur les questions et tendances essentielles pour les membres des comités d’audit.

Dans votre entourage se tapit sûrement une personne surendettée. Si vous êtes observateur, vous reconnaîtrez l’un ou plusieurs de ces symptômes.