Mot du rédacteur en chef : un géant qui réinvente… la route

Okey Chigbo, le rédacteur en chef de CPA Magazine, présente les articles du numéro de novembre 2016.

Quelle entreprise en ligne, lancée il y a sept ans et valorisée à 3 G$ US, a attiré des investisseurs vedettes comme Jay Z et Ashton Kushner et des magnats comme Jeff Bezos, d’Amazon? Elle a misé sur l’expérience en relations publiques de David Plouffe, directeur de campagne de Barack Obama et artisan de sa victoire en 2008. Si vous avez reconnu Uber, ce géant du transport urbain qui écrase tout sur son passage, tel un mastodonte, vous avez vu juste.

Cofondée par un Canadien (eh oui!), la multinationale a imposé ses méthodes controversées dans des villes comme Toronto, Montréal, Ottawa et Edmonton. L’entreprise de conavettage, qui marche sur les platebandes du taxi, progresse à grands pas : elle a été autorisée récemment à exercer ses activités à Edmonton et à Toronto.

Comment percer le mystère de cette effrontée, qui affiche une croissance exponentielle? Qui la dirige? Dans « Saint Uber canadien », John Lorinc lève le voile sur les divers mythes liés à Uber, la motivation de son fondateur (Garrett Camp), les luttes acharnées qu’il a livrées, et ses initiatives précédentes, menées de concert avec son associé, Travis Kalanick.

En fait, M. Kalanick, le directeur général, représente le côté fonceur d’Uber, tandis que M. Camp, plus modéré, préside le conseil d’administration. Son site Web comporte une seule page, où figurent sa photo et un énoncé laconique : « Entrepreneur de San Francisco, j’ai fondé Expa, Uber et StumbleUpon. » En fait, il dirige surtout Expa, une pépinière de jeunes talents qui a déjà recueilli 150 M$ US pour financer de nouvelles sociétés de technologie vouées à la création d’applications axées sur les médias, l’analyse de données et la télédétection. Fidèle à l’intérêt de M. Camp pour les nouvelles entreprises, le géant du conavettage – qui, après sept ans, affirme contrôler environ 84 % du marché américain – est aussi devenu un incubateur qui accueille une foule de projets dérivés, ce qui n’est pas sans rappeler le cas d’Amazon.

Au jour où l’économie de l’échange d’information en ligne connaît un essor fulgurant, cet article nous éclaire sur l’un de ses moteurs les plus puissants. Montez à bord et laissez le chauffeur vous mener à bon port.

Passons au quotient émotionnel (QE) : depuis que le psychologue Daniel Goleman a fait connaître le concept dans les années 1990 par son ouvrage L’intelligence émotionnelle, on a mené une foule d’études sur le QE et son importance dans le monde des affaires. Or, ces études et les guides de mise en œuvre du QE au travail laissent-elles dans l’ombre un aspect de cette réalité? Andrea Neblett explore le revers de la médaille dans « Le plafond des émotions ».

À propos de l’auteur

Okey Chigbo


Okey Chigbo est rédacteur en chef de CPA Magazine.

comments powered by Disqus

Faits saillants

Le Canada célèbre son 150e anniversaire. Quant à nous, nous fêtons nos membres, les CPA canadiens. Dites-nous pourquoi vous portez avec fierté le titre canadien de CPA. C’est une fierté à partager : nous préparons une grande fête en juillet.

Participez à ce rendez-vous annuel (en anglais) des dirigeants financiers d’OSBL pour obtenir des conseils sur la gestion de votre organisation et tirer parti des connaissances d’experts.