Arnaques en tous genres – novembre 2016

Un cinéaste hollywoodien poursuit la Weinstein Company pour plus de 4 M$ US, tandis qu’un homme ontarien est accusé de fraude après avoir vendu de faux billets pour le dernier concert de The Tragically Hip.

DES ÉCRANS MANQUANTS

Fausse note pour la Weinstein Company

Le cineaste hollywoodien David Frankel qui a réalisé Le diable s’habille en Prada et Marley & moi, poursuit la Weinstein Company pour 4,8 M$ US. Le distributeur n’aurait jamais eu l’intention de diffuser aux États-Unis la biographie Un incroyable talent, avec James Corden, même s’il avait promis 800 écrans. Le film sur l’ascension du chanteur d’opéra britannique Paul Potts découvert à l’émission Britain’s Got Talent, film lancé au Festival international du film de Toronto en 2013, a rapporté 10,8 M$ US à l’étranger. Toutefois, aux États-Unis, le film a été projeté sur 43 écrans à peine, rapportant tout juste 100 000 $ US.

FRAUDE TRAGIQUE    

Des fans du groupe The Tragically Hip bernés

Gord Downie à un concert

C’était le concert de l’été – même le premier ministre y était –, et on s’arrachait les billets. Un individu de 31 ans de Woolwich (Ont.) a été accusé de fraude après avoir vendu de faux billets en ligne pour le concert de The Tragically Hip à Kingston, le dernier de la tournée de 15 villes. Le chanteur, Gord Downie, avait annoncé qu’il souffrait d’un cancer du cerveau incurable.

AVEUGLÉE PAR L’AMOUR

Pas très diplomate

Taiwo Gbolade, âgé de 41 ans, de Brampton (Ont.) est accusé d’avoir soutiré 30 000 $ à une quinquagénaire de Vaughan (Ont.). Le don juan s’est servi d’une fausse identité en ligne pour la séduire et lui emprunter l’argent, puis il a planifié une rencontre avec son prétendu associé à l’aéroport pour la rembourser, sauf que l’« associé » n’était autre que M. Gbolade se faisant passer pour un diplomate anglais. L’escroc a alors demandé une somme supplémentaire à sa victime pour dédouaner les fonds, avant de lui apporter une valise remplie de faux billets peints en noir (soi-disant pour passer la frontière) et de lui réclamer encore plus d’argent pour les faire nettoyer.

FONDS FANTAISISTE

Revenus imaginaires

L’ancien chef des finances d’American Realty Capital Properties, Brian Block, est accusé d’avoir soumis de fausses déclarations à la Securities and Exchange Commission. M. Block et son acolyte Lisa McAlister, directrice de la comptabilité, auraient gonflé de plus de 12 M$ US les revenus du fonds de placement immobilier en 2014. Ils ont plaidé coupable en juin, et M. Block est passible de 20 ans de prison.

DES AMATEURS DE VIN DUPÉS

Un millésime introuvable

John E. Fox, 66 ans, a plaidé coupable à une fraude de 45 M$ US, après avoir escroqué des milliers d’œnophiles de Chicago. M. Fox exploitait la maison Premier Cru à Berkeley, en Californie, qui proposait de grands vins négociés par anticipation et à escompte. Mais l’escroc a dilapidé les fonds en voitures de luxe et folles sorties. Sentence le mois prochain.

À propos de l’auteur

Tamar Satov


Tamar Satov est directrice de la rédaction à CPA Magazine.

comments powered by Disqus

Faits saillants

Mettez vos connaissances à jour et élargissez votre réseau grâce à ce colloque à ne pas manquer (en anglais), qui porte sur les questions et tendances essentielles pour les membres des comités d’audit.

Dans votre entourage se tapit sûrement une personne surendettée. Si vous êtes observateur, vous reconnaîtrez l’un ou plusieurs de ces symptômes.