À l’ère du paléo

Envie de remonter le temps et d’adopter le régime paléo? Voici quelques infos à vous mettre sous la dent.

Selon la nutritionniste et diététiste Jaime Slavin, le « paléo » est un mode d’alimentation fondé sur ce que mangeaient nos ancêtres du paléolithique, qui vivaient de la chasse et de la pêche (viande, poissons, coquillages) ainsi que de la cueillette (plantes, fruits, noix, graines). Pourquoi suivre leur exemple? Eh bien, d’après certains spécialistes, nombre d’aliments actuels ne conviennent pas forcément à l’être humain, indique Mme Slavin. Céréales, légumineuses, produits laitiers, sucres raffinés, alcool et café sont des denrées relativement récentes, qui « pourraient entraîner l’inflammation et divers problèmes de santé ».

À QUI S’ADRESSE LE RÉGIME PALÉO?

La plupart des adultes en bonne santé peuvent en faire l’essai (mieux vaut quand même en parler à son médecin). Et certains sujets qui souffrent d’intolérance au lactose, d’une maladie cœliaque ou d’autres affections autoimmunes – maladie de Crohn, colite ulcéreuse, psoriasis – auraient observé des effets bénéfiques. « De plus amples recherches s’imposent, nuance Mme Slavin, mais pour les adeptes du régime paléo, ces témoignages préliminaires confirment les bienfaits d’un retour aux sources. »

ET QUE MANGE-T-ON?

Seront privilégiés les aliments d’origine animale (bœuf élevé en pâturage, volaille, poisson, fruits de mer, œufs), les légumes (dont les légumes racines tels que patate douce, betterave et carotte), les fruits, les noix et les gras sains comme l’huile de coco et l’huile d’olive. Les hommes préhistoriques avaient accès à des quantités limitées de viande – et selon leur lieu de résidence, ils pouvaient vivre surtout des produits de la mer –, alors on évitera le régime à prépondérance carnée. « On équilibre les aliments d’origine animale avec des aliments d’origine végétale pour obtenir assez de vitamines, de minéraux, de fibres et d’antioxydants », précise Mme Slavin. Une fois que vous aurez adhéré aux principes du paléo, voyez comment réagit votre corps; en cas d’inconfort, rectifiez le tir : « Ce qui convient à quelqu’un d’autre ne vous ira pas forcément. » Il faudra aussi fuir la plupart des aliments préparés et transformés, qui contiennent souvent des ingrédients proscrits. Si vous n’avez pas toujours le temps de faire la cuisine, ce régime n’est peut-être pas idéal. Vous voulez quand même revenir à l’aube de l’humanité? Si vous voulez en savoir plus sur le sujet, les bons livres ne manquent pas.

À propos de l’auteur

Alex Mlynek


Alex Mlynek est rédacteur indépendant à Toronto.

comments powered by Disqus

Faits saillants

Mettez vos connaissances à jour et élargissez votre réseau grâce à ce colloque à ne pas manquer (en anglais), qui porte sur les questions et tendances essentielles pour les membres des comités d’audit.

Dans votre entourage se tapit sûrement une personne surendettée. Si vous êtes observateur, vous reconnaîtrez l’un ou plusieurs de ces symptômes.