Q&R : J’ai un collègue rusé qui dérobe de la nourriture au bureau. Comment le démasquer?

Si un voleur sans scrupule fait main basse sur vos provisions, mettez le sujet à l’ordre du jour de la prochaine réunion de service.

Si vos collaborateurs n’ont jamais cédé à la tentation de puiser dans vos provisions, sachez que leur probité exemplaire mérite d’être soulignée. Au tribunal des infractions mineures en milieu de travail, les plaintes pour vol d’aliments conservés dans le réfrigérateur partagé sont courantes. Mais à moins de prendre le coupable la main dans le sac (ou d’installer des minicaméras dans la cuisine pour déjouer ses manigances), vous continuerez à essuyer des pertes.

Vos sandwiches se volatilisent? Votre lait « s’évapore » inexplicablement? Ripostez. Armé d’un marqueur noir, inscrivez votre nom et la date sur vos aliments. Selon l’Emily Post Institute de New York, cette manœuvre suffit parfois à faire honte à certains filous, mais pas aux plus endurcis. Peut-être réussirez-vous à prendre le coupable sur le fait et à lui faire entendre raison. Sinon, mettez le sujet à l’ordre du jour de la prochaine réunion de service. Parions que si un voleur sans scrupule fait main basse sur vos provisions, il s’attaque aussi à celles de vos collègues. La perspective d’un sermon devant toute l’équipe pourrait suffire à refroidir ses ardeurs égoïstes.