Changer les choses

Entretien avec Rebecca Dew, directrice financière de Futurpreneur Canada, organisme sans but lucratif consacré aux jeunes entrepreneurs.

Q : Pourquoi avoir choisi le secteur sans but lucratif?
J’y tenais pour deux raisons. D’abord, l’accompagnement des jeunes – comme le soutien aux entrepreneurs en herbe – revêt une importance considérable au Canada, où la croissance économique dépend surtout des PME. Ensuite, je refuse de stagner, je tiens à continuer d’apprendre. Donc je voulais relever un nouveau défi qui me donnerait les moyens d’évoluer, à titre professionnel et personnel.

Q : Comment résumer à grands traits votre carrière?
Avant d’entrer à Futurpreneur, j’étais cadre supérieure chez Black Photo Corporation (Black’s), où j’ai travaillé plus de 20 ans. J’y ai surtout bénéficié d’occasions d’épanouissement professionnel quand j’ai pris en charge les services généraux partagés (centre de distribution, RH, technologie de l’information). Ces responsabilités se sont greffées à mon mandat de directrice financière. En outre, comme la société a changé de mains deux fois en 22 mois, j’ai dû collaborer avec de nombreux collègues pour mener à bien des activités de diligence raisonnable, d’acquisition et de désinvestissement. Bon nombre de CPA aspirent à relever ces défis, sans en avoir l’occasion. J’ai eu la satisfaction d’avoir à prendre ce genre de virage deux fois.

Q : Et votre style de leadership?
Il a évolué à mesure que j’ai découvert comment gagner en efficacité : en agissant comme mentor au service des autres. J’ai encadré de nombreux employés au fil des ans, et ma plus grande joie, c’est de les voir s’épanouir et réussir.

Q : La Fondation canadienne des jeunes entrepreneurs est devenue Futurpreneur Canada. Vos fonctions courantes ont-elles changé?
Après plus de 15 ans d’existence, le moment était venu de repenser notre image et de prendre un autre nom. Nous voulions rendre justice à nos activités et à notre mission, et aussi préciser notre vision et notre orientation. Il était temps de le faire, car l’impact social et le rendement social du capital investi sont aujourd’hui prioritaires. Comme directrice financière, je constate que le changement d’image a été une excellente façon de faire le point sur notre rôle et de mettre en valeur l’organisation. Nous sommes au service des futurs entrepreneurs. Pour l’exercice qui prendra fin le 31 mars, nous aurons assuré le financement de plus de 1 000 projets, afin d’aider les jeunes à se lancer et à créer des emplois.

Rebecca Dew évolue dans le secteur sans but lucratif et travaille pour Futurpreneur depuis cinq ans, après avoir passé plus de 20 ans chez Black’s.