L’intégration des TI en milieu de travail

En 2016, il est illogique pour une entreprise d’avoir une stratégie numérique distincte, voire un budget des TI. Le numérique doit être intégré à la stratégie d’affaires.

Les associés d’un cabinet comptable m’ont dit récemment qu’ils investiraient bientôt dans une formation sur CaseWare Working Papers et Excel. Je leur ai demandé pourquoi. Leur seule réponse : le coût avait déjà été approuvé dans le budget des TI.

Pourquoi parler d’une formation budgétée par les TI plutôt que d’une formation dispensée en vue d’atteindre certains objectifs? Par exemple, ils auraient pu me dire : « Nous devons réduire le temps d’exécution des consolidations dans CaseWare et faciliter pour nos cadres l’analyse des données dans Excel. »

En 2016, il est illogique pour une entreprise d’avoir une stratégie numérique distincte, voire un budget des TI. Les budgets d’une stratégie d’affaires ne devraient être établis qu’en fonction des différents services d’une organisation car, dans l’économie du savoir, la technologie est au cœur des méthodes de travail et des produits. Les stratégies d’entreprises révolutionnaires comme Uber, Tesla et Instagram en sont une éloquente illustration. Pour ces sociétés, le numérique fait partie intégrante de toutes les composantes de l’entreprise. Il n’est pas perçu comme accessoire ou contenu dans un sous-budget.

Dans Thinking for a Living: The Coming Age of Knowledge Work, Kenneth Megill soutient qu’à l’ère du savoir, « l’automatisation efficace ne se limite pas aux câbles et aux ordinateurs. Elle tient à l’usage qu’on en fait. Elle définit le climat, les conditions, la culture et les outils d’un nouveau mode de travail ».

Pour que la technologie soit efficace, les équipes doivent avoir des normes et des protocoles communs qui permettent une intégration harmonieuse des outils spécialisés. Les CPA doivent cesser de voir la technologie comme un domaine hors de leur compétence professionnelle et plutôt utiliser cette compétence, renforcée par leurs connaissances tacites fondées sur des années d’expérience, pour optimiser leur utilisation des TI.

Nous n’en sommes pas encore là. Beaucoup de cabinets comptent encore sur leur fournisseur de systèmes de TI pour tout ce qui est numérique. Bien sûr, nous avons besoin d’experts en TI pour les serveurs, la connectivité, la sécurité et pour de nombreux outils courants comme Microsoft Office 365. Mais pourquoi les consulter sur la fiscalité, l’analyse des données, les dossiers de travail et les nouvelles approches que nous offrent ces outils spécialisés? Probablement parce qu’en matière de technologie, nous hésitons à nous fier à nos connaissances tacites et à notre intuition. Ces connaissances tacites sont difficiles à définir. Un billet affiché sur le site Serendip Studio en parle ainsi : « Nous avons un savoir sans savoir que nous l’avons, et une fois que nous savons que nous l’avons, il devient difficile de savoir comment il se fait que nous l’avons. » Il n’est pas aisé de communiquer ce savoir implicite, qui est composé de toutes ces connaissances qui viennent du cumul de l’expérience et qui renforcent la compétence professionnelle.

Depuis des années, nous utilisons des outils numériques au travail, à la maison et même dans la voiture. Nous amassons une foule de connaissances qui nourrissent notre intuition. Et pourtant, nous hésitons à les reconnaître et à nous y fier.

À la place, nombre de cabinets se tournent vers la génération Y, qui a grandi à l’ère numérique et accepte plus volontiers d’expérimenter les nouvelles technologies. Or, quand vient le temps d’établir les normes et les protocoles essentiels à une intégration efficace de ces technologies, ces jeunes n’ont pas toujours le bagage professionnel nécessaire pour trouver des façons de faire qui conviennent à tous les membres de l’équipe, anciens et nouveaux. C’est là que l’expérience entre en jeu.

Par conséquent, en tant que professionnels chevronnés, apprenez à vous fier à votre intuition. Agissez en conséquence ou faites appel à des experts dont les pratiques intégrées vous semblent adéquates. Seules les stratégies d’affaires qui permettent une réelle intégration des technologies aux méthodes de travail peuvent être couronnées de succès.

 

À propos de l’auteur

Dwayne Bragonier


Dwayne Bragonier, CPA, CA, CA•Ti, est président de BAI Bragonier & Associates inc. et le créateur de la méthode BAI. On peut le joindre à dwayne.bragonier@bragonier.com.

comments powered by Disqus

Faits saillants

Pour ne rien manquer des principales mesures du #budget2017, suivez CPA Canada sur les médias sociaux et regardez notre vidéo en direct.

Notre Répertoire des cabinets de CPA vous permet de trouver des cabinets de CPA au Canada grâce à une carte interactive et à différents critères de recherche.

Présenté par CPA Canada et CPA Ontario, le congrès national UNIS (en anglais) est un rendez-vous annuel incontournable qui propose un programme multidisciplinaire approfondi à tous les CPA qui souhaitent rester maîtres du jeu.