Conseils santé – mai 2016

La variabilité de la fréquence cardiaque peut être liée au stress, tandis que l'argent peut être un facteur de motivation pour se mettre en forme.

ARRÊTEZ DE VOUS EN FAIRE!

La peur du stress peut être aussi nocive que le stress lui-même, selon la revue Psychosomatic Medicine. Dans une étude sur le lien entre le stress quotidien et la variabilité de la fréquence cardiaque (VFC), des sujets devaient rapporter tous les événements stressants vécus pendant la journée et les évaluer. Une VFC élevée est un signe de santé. Or, la VFC de ceux qui étaient le plus stressés face aux événements ou qui ressentaient le plus d’émotions négatives était inférieure à celle des autres sujets. Selon un des chercheurs, ces participants « présentent un risque supérieur de maladie cardiovasculaire et de décès prématuré ».

— Yvette Trancoso

TOUT À PERDRE

La crainte de perdre de l’argent serait une motivation plus forte que le désir d’en gagner, selon une étude de l’Université de la Pennsylvanie.

Les 281 sujets avaient pour objectif de faire 7 000 pas par jour durant 26 semaines. Ils étaient divisés en quatre groupes : le 1er ne recevait pas d’argent, le 2e en recevait chaque jour qu’il atteignait l’objectif, le 3e participait à une loterie quotidienne et le 4e, qui avait reçu la somme totale, perdait de l’argent s’il ne tenait pas l’objectif. Les sujets du 4e groupe ont fait leurs 7 000 pas par jour 50 % plus souvent que ceux qui n’étaient payés que lorsqu’ils atteignaient l’objectif.

— Agnes Borowik