The Lost Boys: Inside Football's Slave Trade par Ed Hawkins

Dans son nouveau livre, Ed Hawkins va au cœur du recrutement des joueurs de soccer et dissèque la lâcheté et l’avidité d’un cortège d’agents sans scrupules.

Dans le monde du soccer international, les allégations de corruption dans les hautes sphères n’ont rien de nouveau; les enquêtes et les inculpations de la justice américaine ont défrayé la chronique.

Au-delà de cette toile de fond, Ed Hawkins, journaliste sportif établi en France, lauréat de divers prix, publie The Lost Boys, un récit captivant qui va au cœur du recrutement des joueurs et remonte la filière. Cette machine implacable brise les rêves de milliers de garçons aux pieds nus.

L’auteur dissèque la lâcheté et l’avidité d’un cortège d’agents sans scrupules, de passeurs et de diplomates corrompus, qui ne pensent qu’à se remplir les poches. Il explore aussi le jeu trouble des ligues européennes, prêtes à tout pour trouver la nouvelle star, peu importe les vies ruinées au passage.

La plupart des victimes viennent d’Afrique : Cameroun, Sénégal, Nigeria, Côte d’Ivoire, Ghana... Sans ressources, ces garçons, qui voient le soccer comme leur seule issue, sont prêts à tout pour changer de vie. Par centaines, voire par milliers, ils se dévouent corps et âme au ballon rond, et leur famille naïve s’endette pour acheter au prix fort de faux billets d’avion.

Certains jeunes réussissent à se rendre en Europe, mais s’y font abandonner. La majorité – même ceux qui participent à des essais – ne sont jamais sélectionnés, et finissent laissés à eux-mêmes, plus pauvres et plus désespérés qu’avant d’avoir tout quitté.

Hawkins infiltre le système en se faisant passer pour un agent d’un réseau de dénicheurs de talents : il souhaite comprendre comment une telle exploitation peut continuer au vu et au su des officiels, qui prétendent pourtant vouloir y mettre un terme. Son récit passe par Londres, Genève, Paris et Accra, au Ghana, et présente le triste visage humain du problème. Jay-Jay, 17 ans, qui rêvait de gloire, a quitté le terrain de jeu de son école guinéenne, séduit par le mirage du soccer et les promesses trompeuses d’un agent louche, qui exigeait des faveurs sexuelles. L’auteur trace le portrait d’autres jeunes dupés et fait défiler maints passeurs, escrocs, entraîneurs et bureaucrates, tous de mèche. C’est un récit désolant, que l’auteur réussit à alléger en racontant qu’il a parfois tenté maladroitement de se faire passer pour un dur.

Hawkins finit pas trouver pourquoi la situation perdure. On peut dire, sans dévoiler la conclusion, qu’en journaliste d’enquête aguerri, il met au jour une réalité qui le surprend. Il se débarrasse de quelques idées préconçues sans sombrer dans le cynisme ou le détachement, ce qui est plutôt remarquable.

L’auteur conclut par un vibrant plaidoyer et lance un appel au changement. Hélas, son enquête ne laisse guère de place à l’espoir.

À propos de l’auteur

Susan Smith


Susan Smith est une rédactrice indépendante établie dans la région de Toronto.

comments powered by Disqus

Faits saillants

Participez à ce rendez-vous annuel (en anglais) des dirigeants financiers d’OSBL pour obtenir des conseils sur la gestion de votre organisation et tirer parti des connaissances d’experts.

Notre Répertoire des cabinets de CPA vous permet de trouver des cabinets de CPA au Canada grâce à une carte interactive et à différents critères de recherche.