Reconnaissance des titres : ce que fait CPA Canada pour aider les comptables immigrants

Pour les comptables immigrants, la transition vers la comptabilité canadienne s’effectue en fonction des titres qu’ils possèdent. CPA Canada offre des programmes et des ententes visant à faciliter cette transition.

Les accords de reconnaissance mutuelle (ARM) et les accords de réciprocité (AR) permettent aux comptables formés à l’étranger qui sont membres de certains organismes comptables d’obtenir rapidement leur agrément.

« Une fois admis dans la profession, ils doivent suivre un cours de PPC [perfectionnement professionnel continu] sur les dispositions canadiennes en matière de fiscalité, de droit et de déontologie, et ce, en un ou deux ans selon leur province », indique Doretta Thompson, directrice, Programmes de reconnaissance des titres étrangers, à CPA Canada. « Pour obtenir le droit d’exercer la comptabilité publique / l’expertise comptable, il faut réussir des examens supplémentaires. »

Les ARM ou AR qui ont été conclus avec une des organisations d’origine de la profession demeurent en vigueur, et sont en cours de renégociation au nom de la profession unifiée. La plupart arrivent à échéance en décembre 2017. Pour la liste, allez à cpacanada.ca/mag-arm.

Des protocoles d’entente (PE) permettent aux membres d’organismes comptables étrangers d’obtenir des équivalences dans le Programme de formation professionnelle (PFP) des CPA. Actuellement, les PE conclus avec l’Inde et le Pakistan sont expirés, et devraient être renouvelés d’ici la fin de 2016.

Les comptables immigrants dont l’organisme est membre de l’IFAC sont admis directement au module commun 1 du PFP. Ils peuvent terminer le programme en deux ans, tout en travaillant dans le domaine, et doivent ensuite réussir l’Examen final commun. Les autres sont évalués par les organisations provinciales ou régionales, et doivent suivre des cours préalables.

« Le processus d’évaluation repose sur des normes nationales mises en œuvre uniformément, partout au pays, par les organisations provinciales et régionales », explique Mme Thomson.

Pour en savoir plus sur les cotisations et les étapes à suivre en fonction de leurs titres et de leurs objectifs professionnels, les comptables immigrants doivent communiquer avec l’organisation de CPA de leur province de résidence. 

À propos de l’auteur

Andrea Neblett


comments powered by Disqus

Faits saillants

Mettez vos connaissances à jour et élargissez votre réseau grâce à ce colloque à ne pas manquer (en anglais), qui porte sur les questions et tendances essentielles pour les membres des comités d’audit.

Dans votre entourage se tapit sûrement une personne surendettée. Si vous êtes observateur, vous reconnaîtrez l’un ou plusieurs de ces symptômes.