Un savoir en partage

Libre accès aux articles scientifiques sur le Web : oui, claironne le site Science Hub, non, rétorque l’éditeur Elsevier.

En octobre 2015, le site Web Science Hub (scihub.org) était fermé par ordonnance d’un tribunal américain à la demande d’Elsevier, l’un des plus grands éditeurs universitaires, qui l’accusait de violation de droits d’auteur. Le site a rapidement refait surface sous un nouveau nom (sci-hub.io), hébergé ailleurs qu’aux Etats-Unis, signale le quotidien Le Monde.

Les responsables du site persistent et signent : « Nous luttons contre l’inégalité de l’accès au savoir dans le monde. La connaissance scientifique devrait être offerte à tous, sans égard au revenu, au statut social, au lieu de vie. »

C’est la Kazakhe Alexandra Elbakyan, une chercheuse en neurosciences vivant en Russie, qui a lancé le site en 2011. Dans une lettre déposée devant les tribunaux, elle explique que, durant ses études au Kazakhstan, elle n’avait pas accès aux articles de recherche, faute d’argent. Elle jugeait insensé d’avoir à payer 32 $ US par article quand elle avait besoin d’en consulter des douzaines, voire des centaines.

Elle s’est donc résignée à pirater les articles, pour ensuite découvrir des forums où les chercheurs les mettaient en commun. Mme Elbakyan avance que Sci-hub ne fait qu’officialiser ce réseau informel.

Effarée par la hausse constante des prix, la communauté scientifique appuie largement Mme Elbakyan. En 2012, plus de 15 000 chercheurs excédés ont signé une pétition intitulée « Le coût du savoir » pour dénoncer les pratiques d’Elsevier, qui exige des tarifs exorbitants (le groupe publie plus de 2 000 revues scientifiques). Même l’Université Harvard s’est jointe au concert de protestation des opposants : elle paie 3,75 M$ US en abonnements aux revues.

En riposte, Elsevier soutient qu’Alexandra Elbakyan s’est enrichie avec son initiative, en invitant ses lecteurs à faire des dons. Mme Elbakyan admet qu’elle lance un appel aux dons, mais souligne qu’ils sont volontaires. Même s’ils ne font aucune contribution, les lecteurs ont accès gratuitement à tous les articles.

À propos de l’auteur

Yan Barcelo


Yan Barcelo est journaliste dans la région de Montréal.

comments powered by Disqus

Faits saillants

Mettez vos connaissances à jour et élargissez votre réseau grâce à ce colloque à ne pas manquer (en anglais), qui porte sur les questions et tendances essentielles pour les membres des comités d’audit.

Dans votre entourage se tapit sûrement une personne surendettée. Si vous êtes observateur, vous reconnaîtrez l’un ou plusieurs de ces symptômes.