Trouver l’équilibre — avril 2016

Sanjay Mohanta garde l’équilibre en faisant du bénévolat avec l’Institut canadien du film et en travaillant comme juge de concours de beauté.

Sanjay Mohanta, Ottawa, praticien exerçant seul, ambassadeur de l’Institut canadien du film et juge de concours de beauté.

« J’ai commencé à m’intéresser aux concours de beauté par hasard, quand 60 candidates du concours Miss Canada sont entrées dans le restaurant où j’étais. J’ai offert à l’organisatrice du concours mes services pour trouver des juges, services que j’ai fournis pendant quelques années avant d’être animateur du gala. En 2011, la gagnante de Miss Canada Galaxy était une réfugiée africaine; c’est l’événement dont je suis le plus fier car je viens aussi de l’étranger (de l’Inde). Dans un autre concours où j’étais juge, je suis allé rencontrer les participantes dans les coulisses. Toutes étaient en retard ou absorbées par leurs cellulaires. Seules deux d’entre elles se sont montrées disponibles et professionnelles. À la fin, les juges étaient unanimes : il s’agissait des deux meilleures candidates.

J’ai aussi fait partie de divers conseils d’administration. Un jour, on m’a invité à l’ambassade américaine pour assister à une pièce de théâtre, qui traitait du port du hijab aux États-Unis après les attentats du 11 septembre 2001. J’ai ensuite organisé une représentation gratuite de la pièce. J’espérais attirer de nombreux membres de la communauté arabe, et ce fut le cas. Ils ont ainsi découvert la Cour des arts et constaté que le théâtre est très abordable à Ottawa.

Grâce à l’Institut canadien du film, j’offre à la ville des projections gratuites. En 2014, nous avons présenté un film sur les Juifs de Bulgarie durant la Seconde Guerre mondiale. De plus, je parraine des visites d’artistes comme Sook Yin Lee, animatrice de la CBC et actrice, et Brandon Cronenberg, auteur et réalisateur. Je trouve l’équilibre en travaillant de 7 h à 15 h et en faisant du bénévolat en soirée, ce qui me permet d’exploiter ma créativité. »

À propos de l’auteur

Wendy Haaf


Wendy Haaf est rédactrice indépendante à London (ON).

comments powered by Disqus

Faits saillants

Participez à ce rendez-vous annuel (en anglais) des dirigeants financiers d’OSBL pour obtenir des conseils sur la gestion de votre organisation et tirer parti des connaissances d’experts.

Pour ne rien manquer des principales mesures du #budget2017, suivez CPA Canada sur les médias sociaux et regardez notre vidéo en direct.