Un mal de dette qui empire

La compagnie TransUnion brosse un tableau contrasté de l’endettement des Canadiens au premier trimestre de 2016.

La faiblesse record des taux d’intérêt depuis la récession de 2009 se traduit par un surendettement des ménages.

Au Canada, deux agences d’évaluation du crédit, Equifax et TransUnion, assurent un suivi étroit de l’endettement des consommateurs à partir des données sur les cartes de crédit et les prêts (non hypothécaires) fournies chaque mois par les créanciers.

Vous avez une carte de crédit ou d’autres dettes à la consommation? Ces agences connaissent votre solde et votre limite de crédit. Elles savent aussi si vous avez des paiements en retard.

Le dernier rapport sur les données du secteur au 1er trimestre (T1) de 2016 de TransUnion brosse un tableau contrasté de l’endettement des Canadiens.

La dette moyenne non hypothécaire a atteint 21 348 $ au 1er trimestre 2016, en hausse de 2,71 % par rapport à 20 785 $ pour la même période en 2015. Les plus fortes augmentations touchaient non pas les provinces pétrolières, mais l’Ontario et le Québec, où elles dépassaient 3 %.

Le portrait est différent pour les taux de défaillance. Le taux national de défaillances graves (le ratio des soldes impayés des prêts non hypothécaires après 90 jours ou plus) a grimpé de 3 %, passant de 2,45 % (1er trimestre 2015) à 2,52 % (1er trimestre 2016). Si l’Ontario et la Colombie-Britannique, les provinces les plus peuplées, ont connu une baisse, le Québec et les provinces pétrolières, l’Alberta et la Saskatchewan, ont enregistré les plus fortes progressions.

« Pour les taux de défaillance sur les prêts, nous considérons deux groupes distincts : les provinces du secteur pétrolier et le reste du pays, précise Jason Wang, directeur de la recherche et de l’analyse de TransUnion au Canada. Nous observons des augmentations notables des taux de défaillance dans les provinces pétrolières, et cette tendance se poursuivra au cours des prochains trimestres. »

Le rapport indique aussi les soldes des dettes par type d’emprunteur. TransUnion classe les Canadiens en groupes selon leur cote de crédit : à risque (599 ou moins), quasi préférentiel (600-699), préférentiel (700-779), préférentiel plus (780- 829) et ultrapréférentiel (830 ou plus).

Pour les cartes de crédit, le solde moyen national a progressé de 1,8 % par rapport à l’an dernier, passant de 3 697 $ à 3 764 $. Chez les emprunteurs à risque, les soldes des cartes de crédit ont augmenté de 5,7 % durant la même période, mais ont diminué chez ceux du groupe « préférentiel » ou des catégories supérieures.

Les emprunteurs à risque reportent et augmentent leur solde de mois en mois, tandis que ceux qui ont une cote supérieure sont enclins à le remettre à zéro tous les mois.

Les taux de défaillance sur les cartes de crédit montrent une tendance inquiétante. La moyenne nationale a augmenté de 14 % entre le 1er trimestre 2015 (1,81 %) et le 1er trimestre 2016 (2,06 %). Mais selon TransUnion, le taux de 2016 correspond au niveau jugé « normal », observé la dernière fois en 2014.

Les résultats du premier trimestre en 2015 étaient les plus encourageants depuis 2009, même si le Canada était en récession pendant le premier semestre de 2015. L’explication, selon TransUnion? Les défaillances sont un phénomène tardif. L’apparente embellie du début 2015 était imputable à la reprise économique de 2014. Quand la crise pétrolière a commencé à toucher davantage de consommateurs en 2015, le taux moyen national de défaillance a augmenté dans les trimestres suivants, d’où la montée des défaillances observée à ce moment-là.

NIVEAU MOYEN DES DETTES À LA CONSOMMATION NON HYPOTHÉCAIRES

SOLDE MOYEN DES CARTES DE CRÉDIT À LA CONSOMMATION, PAR CATÉGORIE DE RISQUE

Average credit card balance per consumer chart
Average credit card balance per consumer chart

À propos de l’auteur

David Trahair


David Trahair, CPA, CA, chroniqueur, conférencier et auteur, a publié cinq ouvrages sur les finances personnelles. Son plus récent, rédigé pour CPA Canada, s’intitule Retraite et procrastination : guide de survie. Site web : www.trahair.com

comments powered by Disqus

Faits saillants

Mettez vos connaissances à jour et élargissez votre réseau grâce à ce colloque à ne pas manquer (en anglais), qui porte sur les questions et tendances essentielles pour les membres des comités d’audit.

Dans votre entourage se tapit sûrement une personne surendettée. Si vous êtes observateur, vous reconnaîtrez l’un ou plusieurs de ces symptômes.