La normalisation en bref – août 2016

Le conseil de surveillance de la normalisation en audit et certification (CSNAC) cherche de nouveaux membres. De plus, Bill McFetridge, président du CSNAC, explique comment le conseil définit l’« intérêt public ».

ACTUALITÉ

Le CSNAC recrute

Le Conseil de surveillance de la normalisation en audit et certification (CSNAC) cherche de nouveaux membres. Cet organisme indépendant composé de bénévoles considère divers points de vue sur les questions d’intérêt public pour que les normes de la profession continuent de répondre aux besoins actuels.

Le CSNAC compte parmi ses membres et ex-membres :

• le directeur général du Conseil canadien sur la reddition de comptes;

• une directrice générale du Bureau du surintendant des institutions financières;

• le chef comptable de la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario;

• des avocats chevronnés, des gens d’affaires et des universitaires.

Il cherche des personnes qui désirent ardemment protéger l’intérêt public et qui possèdent :

• certaines connaissances techniques (audit, services de certification, services connexes, normes d’indépendance);

• de l’expérience en matière d’information financière, d’audit et d’indépendance qui concerne les sociétés ouvertes et fermées, les OSBL ou le secteur public;

• de l’expérience comme préparateur d’états financiers, auditeur, membre d’un comité d’audit, universitaire ou utilisateur d’états financiers apportant un éclairage différent.

Allez à www.nifccanada.ca/benevolesCSNAC et postulez d’ici le 9 septembre.

Q&R

Le CSNAC et l’intérêt public

L’intérêt public est l’assise de tout ce que font les conseils canadiens de normalisation et de surveillance en comptabilité et en audit. Mais que signifie au juste « intérêt public »? Le Conseil de surveillance de la normalisation en audit et certification (CSNAC) tente de répondre à cette question dans le document AASOC’s Consideration of the Public Interest qu’il vient de publier.

Q : Bill McFetridge, en tant que président du CSNAC, pouvez-vous nous dire pourquoi le conseil a publié un document sur la prise en compte de l’intérêt public?

R : Le CSNAC « a pour mission de servir l’intérêt public en supervisant les activités d’élaboration des normes d’audit, de certification et d’indépendance au Canada et en exprimant ses vues à l’égard de celles-ci ». C’est donc dire que l’intérêt public est au cœur de son mandat.

La notion d’intérêt public peut sembler toute simple, mais nous avons constaté qu’elle donnait lieu à diverses interprétations. Elle s’avère complexe et particulièrement difficile à définir, car son sens varie selon le contexte.

Faute de pouvoir définir l’intérêt public de façon bien précise, nous avons tenté, dans notre document, de dégager une série d’éléments qui peuvent se révéler utiles pour savoir quelle interprétation lui donner dans une situation donnée. Il est parfois très facile, parfois très compliqué de s’assurer que l’intérêt public est bien servi, mais une chose est certaine : c’est toujours une question de jugement!

Prenez connaissance du nouveau document (en anglais) à www.nifccanada.ca/CSNAC.
comments powered by Disqus

Faits saillants

Mettez vos connaissances à jour et élargissez votre réseau grâce à ce colloque à ne pas manquer (en anglais), qui porte sur les questions et tendances essentielles pour les membres des comités d’audit.

Dans votre entourage se tapit sûrement une personne surendettée. Si vous êtes observateur, vous reconnaîtrez l’un ou plusieurs de ces symptômes.