Coûteuses études

Plus de la moitié des CPA canadiens ont fait leurs études sans s’endetter et 38 % des étudiants CPA prévoient leur emboîter le pas, révèle notre dernier sondage. La plupart ont puisé dans leurs économies ou leur revenu (44 % des CPA, 56 % des étudiants), mais certains ont été épaulés par leurs proches (13 % des CPA, 33 % des étudiants). Une part appréciable des CPA qui ont évité l’endettement évoquent la participation de l’employeur aux droits de scolarité (25 %) et les bourses d’études (19 %) comme principal appui, contre à peine 5,6 % dans les deux cas chez les étudiants CPA.