Conseils santé – août 2016

La méditation peut améliorer la concentration, et le « présentéisme » peut augmenter le risque de maladie à long terme.

INSPIREZ, EXPIREZ...

Adepte invétéré du multitâche? Méditez, disent les chercheurs de l’Université du Wisconsin à Madison.

Selon leur étude, méditer en comptant ses respirations améliorait la concentration chez tous les sujets. Mais c’était encore plus notable chez les acharnés du multitâche tous azimuts (textos et télé, musique et lecture...). La méditation (dix minutes d’inspirations rythmées) les a aussi aidés à mieux jongler avec leurs diverses tâches électroniques. Assaillis de toutes parts – fenêtres contextuelles intempestives, messages, vidéos, actualités –, aurions-nous intérêt à ralentir et à nous concentrer sur notre respiration?

SURDOSE DE MOTIVATION

Les leaders nés, ces motivateurs enthousiastes qui encouragent leurs troupes à mettre de l’huile de coude, pourraient nuire aux travailleurs, amenés à prolonger leur journée et à limiter leurs absences. Voilà le constat d’une étude publiée dans la revue Work & Stress. Après avoir évalué leur chef de service, 155 employés de la poste danoise ont fourni des renseignements sur leurs absences pour cause de maladie et leur présentéisme (présence au bureau malgré une maladie), pendant trois ans. À long terme, l’ardeur communicative des leaders inspirants se traduit par davantage d’absences : le présentéisme accru fait augmenter le risque de maladie. 

À propos de l’auteur

Martha Beach


Martha Beach travaille comme pigiste à titre de rédactrice, correctrice d’épreuves et vérificatrice de faits à Toronto.

comments powered by Disqus

Faits saillants

Le Canada célèbre son 150e anniversaire. Quant à nous, nous fêtons nos membres, les CPA canadiens. Dites-nous pourquoi vous portez avec fierté le titre canadien de CPA. C’est une fierté à partager : nous préparons une grande fête en juillet.

Participez à ce rendez-vous annuel (en anglais) des dirigeants financiers d’OSBL pour obtenir des conseils sur la gestion de votre organisation et tirer parti des connaissances d’experts.