L’excursion lunaire de l’Europe

Le directeur général de l’Agence spatiale européenne fonderait bien un « village » sur la Lune.

BBC Future a récemment recueilli les prédictions d’experts sur la prochaine décennie d’exploration spatiale et la Lune serait la destination de choix. C’est là que Johann-Dietrich Woerner, nouveau directeur général de l’Agence spatiale européenne (ASE), se dirige.

Ancien directeur de l’Agence spatiale allemande, M. Woerner gère le budget annuel de 4,4 G€ de l’ASE et supervise une panoplie de programmes — des satellites de météorologie et de navigation aux missions d’astronautes de la Station spatiale internationale (SPI).

« Allons au-delà de la SPI », a-t-il affirmé à la BBC. « Lançons un petit astronef en orbite terrestre basse pour les recherches en micropesanteur et construisons un village sur la face cachée de la Lune. »

M. Woerner n’imagine pas un petit village européen avec « quelques maisons et une église ». Il y verrait des partenaires de divers pays, qui participeraient à des missions automatisées et humaines, et à l’entretien des satellites de communication.

Si de grands efforts sont déployés pour réaliser une mission habitée vers Mars, M. Woerner veut faire de la Lune une première escale : « Allons-y pour réfléchir à ce que nous pourrions faire sur Mars. »

À propos de l’auteur

Yan Barcelo


Yan Barcelo est journaliste dans la région de Montréal.

comments powered by Disqus

Faits saillants

Le Canada célèbre son 150e anniversaire. Quant à nous, nous fêtons nos membres, les CPA canadiens. Dites-nous pourquoi vous portez avec fierté le titre canadien de CPA. C’est une fierté à partager : nous préparons une grande fête en juillet.

Participez à ce rendez-vous annuel (en anglais) des dirigeants financiers d’OSBL pour obtenir des conseils sur la gestion de votre organisation et tirer parti des connaissances d’experts.