Le défi du navettage

Faire la navette entre la maison et le lieu de travail préoccupe parfois les employés encore plus que le travail lui-même. Depuis longtemps, les cadres de direction cherchent de nouveaux moyens pour alléger ce fardeau.

23: Numéro de modèle du premier avion d’affaires Learjet lancé en 1963. Aujourd’hui, quelque 19 000 jets transportent des voyageurs dans le monde entier.

60: Pourcentage de cadres américains qui croient que le télétravail peut restreindre l’avancement professionnel, selon un sondage mené en 2013. Si le télétravail présente des avantages, il peut aussi rendre « invisible ».

290: Distance minimum, en kilomètres, parcourue par les « grands navetteurs » pour se rendre au travail quotidiennement. Dans un sondage de 2007, 70 % des recruteurs disaient que les cadres préféraient les déplacements longue distance à un déménagement.

300: Nombre approximatif de gérants ontariens de restaurants McDonald’s ayant utilisé le covoiturage pour se rendre à une rencontre à Montréal en 1991. « Ce n’est qu’une question de bon sens », expliquait un porte-parole.

1972: Année de la modification de la Loi de l’impôt sur le revenu du Canada visant à réduire les avantages des cadres, dont le stationnement et les voitures de fonction.

Jusqu’à 450 000: Coût en dollars américains assumés par des chefs d’entreprise pour la conversion de leur Mercedes-Benz Sprinter JetVan en bureau mobile. Ces véhicules dont l’extérieur ne paie pas de mine sont, à l’intérieur, de somptueuses salles de conférence.

 

À propos de l’auteur

Steve Brearton


Steve Brearton est rédacteur indépendant à Toronto.

Faits saillants

Participez à ce rendez-vous annuel (en anglais) des dirigeants financiers d’OSBL pour obtenir des conseils sur la gestion de votre organisation et tirer parti des connaissances d’experts.

Pour ne rien manquer des principales mesures du #budget2017, suivez CPA Canada sur les médias sociaux et regardez notre vidéo en direct.