Humans are Underrated: What High Achievers Know that Brilliant Machines Never Will

Dans son nouveau livre, Geoff Colvin explique pourquoi la technologie ne pourra jamais remplacer les êtres humains.

Si l’idée d’être remplacé par la technologie ne vous inquiète pas, la lecture du premier chapitre de Humans Are Underrated vous troublera. Cet ouvrage nouvellement publié, qui traite des rapports entre les humains et la technologie, commence par des propos qui ne peuvent qu’effrayer davantage les technophobes. L’auteur Geoff Colvin, rédacteur en chef du magazine Fortune, nous explique que la technologie est encore plus avancée que nous le croyons. Certains robots détectent des expressions faciales et comprennent les émotions humaines. D’autres interprètent des situations et donnent des ordres à des robots subalternes afin d’atteindre un objectif donné. Certains logiciels peuvent même évaluer des travaux universitaires. L’infotechnologie semble toucher tous les emplois, qu’ils soient hautement ou peu spécialisés.

Ne vous résignez pas pour autant à devoir travailler sous les ordres d’un robot, car un vif rayon d’espoir brille à l’horizon. Cessons de chercher des choses que les ordinateurs ne peuvent pas accomplir et que nous pouvons encore faire, suggère l’auteur. Demandons-nous plutôt quelles activités devraient être réservées aux humains, malgré les possibilités de l’ordinateur. La réponse est toute simple : l’interaction sociale.

En se fondant sur des travaux de recherche menés dans divers domaines, dont les sciences sociales et la psychologie, l’auteur s’emploie à démontrer que nous avons besoin des humains pour réussir dans la vie. Le propos est vaste et traite de compétences que les employeurs rechercheront de plus en plus, dont la capacité d’établir des relations, de travailler en équipe, de gérer des groupes diversifiés, de s’exprimer oralement et de faire preuve d’empathie. Le tout est accompagné d’exemples concrets empruntés au secteur des affaires et de l’économie, au milieu universitaire, aux sports et à l’armée américaine (qui a développé certaines des plus grandes innovations technologiques et où l’on trouve les exemples les plus inattendus de l’utilité des humains).

Dans un style simple et décontracté, Geoff Colvin propose un examen divertissant et instructif de ce qui fait de nous des êtres humains. Il soutient de façon convaincante que ce sont précisément nos caractéristiques et nos aptitudes innées qui nous garantissent, quelles que soient les avancées technologiques, non seulement que les humains auront toujours leur place sur le marché du travail, mais qu’ils seront toujours indispensables au progrès.

À propos de l’auteur

Yvette Trancoso


Yvette Trancoso est rédactrice à CPA Magazine.

comments powered by Disqus

Faits saillants

Mettez vos connaissances à jour et élargissez votre réseau grâce à ce colloque à ne pas manquer (en anglais), qui porte sur les questions et tendances essentielles pour les membres des comités d’audit.

Dans votre entourage se tapit sûrement une personne surendettée. Si vous êtes observateur, vous reconnaîtrez l’un ou plusieurs de ces symptômes.