Des technologies pour gérer la surabondance

Dans notre économie de l’abondance, les nouvelles technologies offrent un éventail toujours plus grand de marques et de fournisseurs de services.

Jamais nous n’avons eu autant de choix. Vous souhaitez regarder un film? Rendez-vous sur Netflix, Shomi, CraveTV, iTunes ou Kodi. Vous voulez un vélo usagé? Visitez Kijiji, eBay ou Craigslist. Mais sachez exactement ce que vous cherchez, car avec autant d’options, le défi est de bien cibler vos recherches. Bienvenue dans la société de surabondance.

Les frontières ou la capacité d’entreposage ne limitent plus le commerce. Le monde d’abondance dans lequel nous vivons remet en question les principes économiques basés sur la rareté. Aujourd’hui, même un fabricant de kilts pour des troupes de danseurs écossais peut profiter d’économies d’échelle.

Il y a quelques années, ma perception de l’économie fondée sur la technologie a été grandement influencée par l’article « The Long Tail » de Chris Anderson, publié dans le magazine Wired. Cet article et les deux livres subséquents (La longue traîne : La nouvelle économie est là! ainsi que Free! Comment marche l’économie du gratuit) sont les travaux les plus influents et les plus lus sur l’économie de l’abondance.

L’expression « longue traîne » (long tail) réfère à la courbe d’un graphique présentant la relation entre les ventes et les offres de produits. Si peu de produits sont offerts, la traîne est courte; plus leur nombre augmente, plus la traîne s’allonge. Par exemple, il y a 30 ans, le graphique des ventes de bières au Canada en fonction de la marque n’affichait qu’une petite traîne, car seules quelques marques étaient offertes. Maintenant, avec la présence accrue de microbrasseries, cette traîne est beaucoup plus longue.

Selon Anderson, trois phénomènes clés sont à la base de l’économie de l’abondance : les outils de production sont à la portée de tous, les coûts de distribution, fortement réduits, et les liens entre l’offre et la demande, faciles à établir.

L’exemple qui illustre le mieux la généralisation des moyens de production est l’accessibilité pour tous à la puissance informatique. Le nouveau Windows 10 (voir « Le retour de Microsoft », août 2015) arrive actuellement sur le marché et, dans une prochaine chronique, nous étudierons son importance quant à l’usage de divers appareils (ordinateurs, portables, tablettes et téléphones). La technologie offre également d’innombrables occasions de perfectionnement et d’apprentissage grâce aux cours en ligne. De nouvelles techniques de collaboration font aussi partie des plus récentes versions d’Office 365 pour entreprises : Skype Entreprise, Yammer Communications et Office Delve changeront nos façons de travailler.

La réduction des coûts de distribution permet, pour sa part, de créer de nouvelles occasions d’affaires. Il est rare qu’on ait à développer de nouveaux canaux de distribution. Il suffit d’utiliser les canaux existants. Le principal produit de notre profession étant l’expertise, j’examinerai dans une prochaine chronique les avantages des plateformes en nuage telles que YouTube, Office OneDrive et SharePoint.

Dernier phénomène sur lequel se fonde la longue traîne: la capacité d’établir des liens entre l’offre et la demande facilite les choix. Devant des centaines de bières, comment n’en choisir qu’une? Nous demandons conseil. Les membres de nos réseaux nous font part de leurs commentaires. Il ne nous reste qu’à réduire la longue traîne des opinions pour en arriver à une meilleure concordance entre nos préférences et les informations disponibles. Ainsi, pour la bière, nous choisissons d’abord une famille (ale, lager ou stout), puis un type (pour les ales : IPA, rousse, brune ou blonde). Certaines technologies collaboratives émergentes que je présenterai bientôt portent justement sur la longue traîne des choix.

Croyez-moi : lorsque vous chercherez de l’aide pour modifier les paramètres par défaut d’un tableau Word ou pour déterminer les retenues sur un paiement forfaitaire de retraite, vous souhaiterez tirer parti de l’expertise disponible dans la longue traîne des choix qu’offre notre monde de surabondance. Continuez de lire cette chronique pour en apprendre plus sur ces technologies émergentes.

À propos de l’auteur

Dwayne Bragonier


Dwayne Bragonier, CPA, CA, CA•Ti, est président de BAI Bragonier & Associates inc. et le créateur de la méthode. On peut le joindre à dwayne.bragonier@bragonier.com.

comments powered by Disqus

Faits saillants

Participez à ce rendez-vous annuel (en anglais) des dirigeants financiers d’OSBL pour obtenir des conseils sur la gestion de votre organisation et tirer parti des connaissances d’experts.

Pour ne rien manquer des principales mesures du #budget2017, suivez CPA Canada sur les médias sociaux et regardez notre vidéo en direct.