Art émouvant, art en mouvement

Le Louvre compte transférer plus de 250 000 œuvres d’art dans une nouvelle réserve au nord de Paris.

Dans le cadre d’un projet controversé, dès 2018, le Louvre compte déplacer plus de 250 000 œuvres d’art à la nouvelle réserve de Liévin, bourgade à 200 km au nord de la capitale. Ce transfert sera le plus important en son genre depuis la Deuxième Guerre mondiale, selon The Art Newspaper.

Avec ses 460 000 objets, dont seulement 35 000 sont exposés, le Louvre renferme la plus riche collection d’art et d’archéologie du monde. Le déplacement vise à protéger les réserves, actuellement sous le musée, aux abords de la Seine, d’une crue semblable à celle qui a submergé le cœur de Paris en 1910. Car, selon les experts, de telles crues se produisent tous les 100 ans.

Néanmoins, de nombreux opposants critiquent le projet. En octobre 2014, 42 des 45 conservateurs du Louvre ont lancé un cri du cœur au président-directeur du musée et à la ministre de la Culture : « Un musée sans réserve ne vaut rien de plus qu’un avion sans réacteur : c’est beau, ça brille, mais ça ne bouge pas. » Pour eux, la réserve de 250 000 objets reste l’assise des activités de recherche et de conservation, qui seront paralysées.

Des protestations ont également été soulevées ailleurs, comme à Oxford et à Harvard : « L’accès aux réserves est essentiel au savoir et à la recherche », avance Michael Tite, de l’Université Oxford.

Toutefois, le projet a reçu des appuis. En juin dernier, huit directeurs de départements du Louvre ont rédigé une lettre d’opinion favorable : le déplacement apportera de nombreuses améliorations, comme de meilleures conditions de travail, des espaces séparés pour les recherches et des conditions environnementales adéquates.

Malgré la controverse, le projet suit son cours et le grand déménagement devrait se faire sous peu.

À propos de l’auteur

Yan Barcelo


Yan Barcelo est journaliste dans la région de Montréal.

comments powered by Disqus

Faits saillants

Mettez vos connaissances à jour et élargissez votre réseau grâce à ce colloque à ne pas manquer (en anglais), qui porte sur les questions et tendances essentielles pour les membres des comités d’audit.

Dans votre entourage se tapit sûrement une personne surendettée. Si vous êtes observateur, vous reconnaîtrez l’un ou plusieurs de ces symptômes.