Superforecasting: The Art and Science of Prediction

Dans son nouveau livre, Philip Tetlock s’intéresse à l'art et à la science du pronostic.

Il arrive que des gens très importants se trompent royalement.

Rappelez-vous, en 1961, quand les chefs d’état-major américains ont dit au président Kennedy que l’opération de la baie des Cochons avait de bonnes chances de réussir. Ou en 1977, quand le président de Digital Equipment Corp. a déclaré que les ordinateurs personnels ne seraient jamais populaires. Qui peut oublier la promesse de l’économie de l’offre, qui devait amener une prospérité sans précédent pour tous les Américains? Plus récemment, le spectre des armes de destruction massive a conduit à l’invasion irréfléchie de l’Iraq dont les répercussions pèsent encore sur la planète.

Philip E. Tetlock, professeur de psychologie et de sciences politiques à l’Université de la Pennsylvanie et à la Wharton School of Business, s’intéresse à l’art et à la science du pronostic. Codirecteur de l’étude prévisionnelle pluriannuelle Good Judgment Project, il a aidé à recruter 20 000 bénévoles dotés de curiosité intellectuelle, mais étrangers au milieu du renseignement.

On a demandé à ces bénévoles de prévoir l’évolution d’événements mondiaux. Comment la Russie se comportera-t-elle sur la scène internationale? Quel sommet atteindra le Nikkei? Une guerre éclatera-t-elle dans la péninsule coréenne? Découvrira-t-on des niveaux élevés de plutonium dans la dépouille de Yasser Arafat? Le projet s’inscrivait dans un programme plus vaste coordonné par un bureau américain du renseignement.

Les résultats ont été analysés pour déterminer les processus de recherche et les mécanismes mentaux qui avaient conduit aux meilleures prévisions. Voici quelques conseils utiles tirés de cet exercice.

Triez. Ne perdez pas de temps avec les questions faciles, où de simples règles générales peuvent vous mener à la réponse, ni avec des questions nébuleuses auxquelles personne ne peut répondre.

Adoptez la méthode Fermi. Inspirez-vous du célèbre physicien Enrico Fermi, qui décomposait des problèmes en apparence insolubles en sous-problèmes solubles. Examinez vos hypothèses et risquez de vous tromper en vous fiant à votre intuition.

Combinez perspective intérieure et perspective extérieure. La perspective extérieure consiste à comparer des faits susceptibles de s’appliquer à la situation. La perspective intérieure tient compte des facteurs propres à la situation.

Adaptez-vous. Prenez en considération tout élément nouveau sans en négliger la valeur et sans y accorder une importance exagérée.

Synthétisez. Rejetez toute pensée idéologique et envisagez différents points de vue avant de tirer des conclusions.

Précisez votre pensée. Cernez autant que possible la probabilité statistique. Ne vous contentez pas des qualificatifs « absolument », « impossible » et « peut-être ».

Ne péchez pas par manque ou par excès de confiance. Sachez être ferme tout en nuançant vos jugements.

Faites des analyses rétrospectives. Analysez tant vos succès que vos échecs pour en tirer des leçons.

Développez votre capacité à travailler en équipe. Apprenez à exprimer votre désaccord sans être déplaisant et à tirer le meilleur de chacun.

L’ouvrage s’enlise parfois dans le compte rendu d’autres expériences et dans des explications techniques. À moins de connaître la différence entre, par exemple, l’incertitude « épistémique » et l’incertitude « aléatoire », vous pourriez avoir besoin d’un dictionnaire. Mais les sections sur les erreurs aux conséquences désastreuses commises par des chefs d’industrie et des professionnels du renseignement américain valent la lecture.

L’ouvrage ne vous permettra pas de prédire le moment du prochain acte terroriste ni quand la prochaine météorite rasera votre quartier. Mais vous comprendrez mieux l’extrême difficulté de faire des prévisions avec exactitude, et vous aurez de nouveaux outils pour vous y hasarder.

À propos de l’auteur

Susan Smith


Susan Smith est une rédactrice indépendante établie dans la région de Toronto.

Faits saillants

Mettez vos connaissances à jour et élargissez votre réseau grâce à ce colloque à ne pas manquer (en anglais), qui porte sur les questions et tendances essentielles pour les membres des comités d’audit.

Dans votre entourage se tapit sûrement une personne surendettée. Si vous êtes observateur, vous reconnaîtrez l’un ou plusieurs de ces symptômes.