Élégance masculine à bon marché

Le secret d’un complet impeccable tient à une foule de details; en voici quelques-uns.

Il y a cinq ans, Dennis Tavares était un jeune professionnel aux moyens limités, mais conscient de l’effet que pouvait produire un complet de belle confection. « J’étais incapable de payer 2 000 $ pour un complet. Alors j’ai commencé à en faire venir de moins chers, de Hong Kong et de Thaïlande. » Toutefois, malgré les prix attrayants, la qualité le laissait insatisfait, jusqu’à ce qu’il découvre l’atelier de deux tailleurs, père et fils, qui maîtrisaient l’art de la confection. Intéressés, les collègues de M. Tavares lui ont demandé de passer des commandes pour eux. La demande augmentant sans cesse, M. Tavares a quitté son emploi de directeur des ventes dans une société du Fortune 500 afin de lancer, en 2012, Empire Customs (empirecustoms.ca) à Toronto. Aujourd’hui, il vend chaque mois 150 habits sur mesure.

Deux facteurs contribuent à sa réussite : les progrès technologiques, qui réduisent le coût de fabrication (M. Tavares demande 750 $ pour un complet avec chemise et cravate), et l’intérêt croissant des hommes pour la mode. Selon Euromonitor International, un cabinet d’études de marché du Royaume-Uni, les ventes mondiales de vêtements haut de gamme pour homme ont augmenté de 5,6 % en 2014, pour atteindre 32,3 G$ US.

Voici les recommandations de Dennis Tavares pour l’achat d’un complet sur mesure :

Tissu.

Plus le nombre de fils par unité de longueur est élevé, plus le tissu est fin – et mieux il tombe. Recherchez un tissu de finesse « super 100 » ou plus fin encore, surtout dans le cas d’un vêtement uni, plus capricieux qu’un vêtement à motifs. Par ailleurs, tout lustre doit être subtil, car il variera selon l’éclairage.

Coupe.

C’est l’aspect le plus important. La coupe détermine la façon dont le tissu tombera ainsi que la structure des épaules, dont l’ajustement doit être parfait, car on ne peut pas les modifier ultérieurement. Les épaules doivent s’harmoniser avec la posture. Si vous avez tendance à vous voûter, les épaules du vêtement doivent s’y adapter. Un veston aux épaules carrées fait plus formel, alors qu’un veston aux épaules ajustées donne une allure jeune.

Structure.

Le veston tombe mieux s’il comporte une toile robuste, mais légère, entre le tissu et la doublure. (Une doublure en feutre sous le col aide celui-ci à conserver sa forme.) Le bas du veston devrait se situer à environ un demi-centimètre au-dessus de la jonction de la cuisse et de la fesse; si le galbe fessier n’est pas prononcé, on préférera un veston légèrement plus long. La manche doit venir jusqu’au poignet et laisser voir un quart de pouce de la chemise.

Poignets « chirurgien ».

Rien ne souligne autant la qualité sur mesure que quatre boutons fonctionnels aux extrémités des manches. Le choix d’une couleur différente pour l’une des boutonnières ajoute une touche personnelle.

Conseil d’ami. N’allez pas trop loin. Laissez aux cadres supérieurs le gilet et les bretelles assorties.

À propos de l’auteur

Mary Teresa Bitti


Mary Teresa Bitti est rédactrice indépendante à Oakville (Ontario).

Faits saillants

Participez à ce rendez-vous annuel (en anglais) des dirigeants financiers d’OSBL pour obtenir des conseils sur la gestion de votre organisation et tirer parti des connaissances d’experts.

Pour ne rien manquer des principales mesures du #budget2017, suivez CPA Canada sur les médias sociaux et regardez notre vidéo en direct.