Trois comptables parlent de leur travail bénévole

Les bénévoles du programme de littératie financière de CPA Canada parlent de leurs activités et de la nouvelle Stratégie nationale pour la littératie financière.

Debra King, CPA, CMA
Directrice, Atlas Rand (Edmonton)

Debra King« Je me suis occupée de gouvernance et de programmes pendant 11 ans au sein du conseil d’administration d’une école à charte en Alberta. En 2013, quand j’ai appris que CPA Canada cherchait des bénévoles en littératie financière, je savais que ce rôle m’irait comme un gant. Je suis devenue responsable régionale et je siège au comité consultatif du programme. J’ai élaboré des présentations sur l’épargne et l’établissement d’un budget, surtout pour les élèves de 10e et 11e années. J’aime beaucoup l’idée d’une stratégie nationale pour la littératie financière, grâce à laquelle on échange des conseils à l’échelle du pays. On apprend tellement les uns des autres.»

 

Ted Wheatley, CPA, CGA, MBA
Conseiller, Financière Sun Life (Toronto)

Ted Wheatley« Lorsque j’ai découvert le programme de littératie financière, j’ai pensé : je fais déjà un travail similaire pour des entreprises, surtout en planification de la retraite et en planification successorale. C’est bien de pouvoir le faire comme CPA plutôt que comme représentant de la Sun Life; personne n’a l’impression que je veux vendre quelque chose, et ça me permet de me perfectionner. Tous ceux qui assistent aux ateliers ont vraiment envie d’être là! Pour ma part, je constate que mes clients les plus compétents en la matière ont tendance à acheter davantage de produits financiers, à faire de meilleurs choix et à être plus satisfaits de leurs achats. »

 

 

Siddhi Sheth, CPA, CA, CFA
Consultante, Groupe Investors (Mississauga)

Siddhi Sheth« Je me suis jointe au programme de littératie financière l’hiver dernier. J’ai fait un certain nombre de présentations et suis devenue membre de l’équipe du comité consultatif en mai dernier. Les ateliers ne durent que deux heures environ. J’ai animé l’atelier « Constitution d’un patrimoine » pour les membres d’une division de la bibliothèque municipale de Toronto et j’en ai animé un autre le mois suivant sur la retraite; certains participants sont revenus, et ont posé de très bonnes questions! J’ai aussi animé quelques ateliers au YMCA, de Hamilton, pour des étudiants en anglais langue seconde. Ces personnes apprennent l’anglais et ne savent pas comment produire une déclaration de revenus. Alors je fais ce que je peux pour me rendre utile. »

À propos de l’auteur

Diane Peters


Diane Peters est rédactrice indépendante à Toronto.

comments powered by Disqus

Faits saillants

Mettez vos connaissances à jour et élargissez votre réseau grâce à ce colloque à ne pas manquer (en anglais), qui porte sur les questions et tendances essentielles pour les membres des comités d’audit.

Dans votre entourage se tapit sûrement une personne surendettée. Si vous êtes observateur, vous reconnaîtrez l’un ou plusieurs de ces symptômes.