TransCanada : échos canadiens – novembre 2015

La Caisse de dépôt et placement du Québec s’est engagée à investir plus d’1 G$ dans la modernisation des infrastructures au Mexique, tandis que Valeant Pharmaceuticals est accusée de gonfler les prix de ses médicaments.

INFRASTRUCTURES

La Caisse lorgne le sud

Première nord-américaine : la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) s’associe à de grands investisseurs institutionnels mexicains pour créer une plateforme de co-investissement pour des projets d’infrastructures au Mexique. Sa participation s’élevant à 51 %, la Caisse compte investir 17,876 milliards de pesos mexicains (MXN, soit 1,43 G$) au cours des cinq prochaines années.

« L’entente fournit une plateforme idéale [...] pour participer à l’expansion et à la modernisation des infrastructures au Mexique, indique un communiqué de la CDPQ. Grâce à des réformes structurelles ambitieuses, une démographie favorable et une forte demande en provenance des États-Unis, l’économie mexicaine est appelée à connaître une croissance importante au cours des prochaines années. » Le plan d’investissements d’infrastructure de 7 700 G MXN (605 G$) sur quatre ans du gouvernement mexicain est particulièrement prometteur.

La plateforme de co-investissement prévoit saisir des occasions d’investissement dans divers secteurs, dont la production, la transmission et la distribution d’énergie ainsi que le transport en commun.

UNIVERSITÉS

Recul

Université McGill 

Trois établissements canadiens figurent toujours parmi les 50 meilleures universités du monde selon le palmarès QS 2015-2016 — mais ils perdent des plumes.

L’Université McGill, première au Canada, obtient le 24 e rang cette année (21e rang l’an dernier); l’Université de Toronto, le 34e (20e l’an dernier); et l’Université de la Colombie-Britannique, le 50e (43e l’an dernier).

La plupart des autres grandes universités canadiennes ont, elles aussi, reculé dans le classement, sauf l’Université de Waterloo et l’Université du Québec.

PHARMACEUTIQUE

Prix gonflés aux stéroïdes

Prix gonflés aux stéroïdes 

Aux États-Unis, une controverse entoure la hausse exorbitante des prix des médicaments. Voici qu’on montre maintenant du doigt la société Valeant Pharmaceuticals, selon le Fiscal Times.

L’entreprise de recherche Citron Research publiait récemment une étude contenant une liste des prix de 31 médicaments de Valeant. On y relève des augmentations sur deux ans et demi allant de 90 % (vaporisateur nasal) à 2 288 % (gouttes ophtalmiques).

MUSIQUE CLASSIQUE

Bien joué!

Le pianiste Philip Chiu s’est vu décerner en septembre la bourse de 125 000$ du Prix Goyer 2015-2016 pour un artiste émergent extrême, rapporte le Montreal Gazette. Cette somme en fait le prix le plus important décerné à un musicien classique au Canada (et l’un des plus importants du monde). C’est à Pierre Goyer qu’on doit, alors qu’il était président de l’Orchestre métropolitain (OM) de 1998 à 2006 la nomination de Yannick Nézet-Séguin, devenu chef de renommée internationale, au poste de directeur artistique de l’OM en 2000; à 25 ans, Nézet-Séguin commençait tout juste sa carrière. Né à Hong Kong et maintenant établi à Montréal, M. Chiu a étudié à l’École Glenn Gould de Toronto et à l’Université de Montréal.

À propos de l’auteur

Yan Barcelo


Yan Barcelo est journaliste dans la région de Montréal.

Faits saillants

Mettez vos connaissances à jour et élargissez votre réseau grâce à ce colloque à ne pas manquer (en anglais), qui porte sur les questions et tendances essentielles pour les membres des comités d’audit.

Dans votre entourage se tapit sûrement une personne surendettée. Si vous êtes observateur, vous reconnaîtrez l’un ou plusieurs de ces symptômes.