Point de vue

Après avoir mené une brillante carrière dans le domaine de la finance, Marc Neal met à profit sa passion pour la photographie.

Marc Neal a mené une brillante carrière. Il a travaillé dix ans en Europe, d’abord comme directeur adjoint des finances de l’Agence OTAN d’entretien et d’approvisionnement, puis au bureau du haut représentant de la mission de maintien de la paix en Bosnie. Aujourd’hui établi à Edmonton, il est directeur général du collège St. Joseph’s, où il exerce des responsabilités bien différentes de ses fonctions antérieures, mais qu’il trouve tout aussi intéressantes. Polyvalent, il supervise à la fois la comptabilité et l’audit, les ressources humaines et l’exploitation courante. En outre, M. Neal met à profit sa passion pour la photographie afin d’arrondir son revenu de retraite; il emploie ses loisirs à prendre ou à monter des photos, et aussi à promouvoir ses œuvres, diffusées dans des sites Web de voyage, des banques d’images et des magazines. D’ailleurs, ce mois-ci, il présentera une exposition : « Créatifs, les comptables savent sortir des sentiers battus et envisager des possibilités qui échappent à d’autres observateurs », avance M. Neal.