Arnaques en tous genres – mars 2015

L’ancien comptable des vedettes, Kenneth Starr, abandonne sa poursuite judiciaire contre Paul Simon. De plus, une comptable californienne plaide coupable à l’accusation d’avoir volé 1,8 M$ US à un conseil scolaire.

IL PERSISTE ET SIGNE

Un comptable détrousse Paul Simon…et le poursuit

L’ancien comptable des vedettes, Kenneth Starr, purge une peine de sept ans et demi dans une prison fédérale de New York pour avoir escroqué des clients, dont Natalie Portman, Sylvester Stallone, Martin Scorsese et Paul Simon, de plus de 30 M$ US entre 2008 et 2010. Cela n’a pas empêché le syndic de la faillite de M. Starr d’entamer une procédure contre Paul Simon à la fin de l’année dernière afin de recouvrer 17 000 $ US d’honoraires de gestion impayés par le célèbre auteur-compositeur-interprète. Le syndic a abandonné la poursuite trois semaines plus tard.

QUE CACHE CETTE POITRINE OPULENTE?

Une comptable vole 1,8 M$ de recettes de la cafétéria scolaire

 

Une comptable d’un conseil scolaire de la Californie, Judith Oakes, 50 ans, a plaidé coupable à l’accusation d’avoir détourné, pendant huit ans, près de 2 M$ US de recettes des services alimentaires de son employeur. Selon les images captées par les caméras de sécurité, elle a soutiré l’argent des repas en le dissimulant dans son soutien-gorge. Passible de huit ans de prison, Mme Oakes devra rembourser la somme de 1 845 137, 81 $ US, qu’elle a volée entre 2005 et 2013. « Nous espérons envoyer ainsi un message clair: les fonctionnaires qui abusent de la confiance du public seront jugés responsables de leurs actes », a précisé le procureur.

LA FIÈVRE DE L’IMMOBILIER

Un conseiller réputé commet une fraude de 3 M£

Un conseiller financier du Royaume-Uni, Alok Dhanda, s’est vu infliger une peine d’emprisonnement de plus de cinq ans pour avoir dépouillé 41 clients d’un total de 2,9 M£ (environ 5,2 M$), qu’il prétendait investir dans l’immobilier en Inde (ce qu’il n’a pas fait). Ce conseiller de 53 ans originaire de Newcastle avait remporté, en 2006, un prix régional décerné par le magazine New Model Advisor, qui le décrivait alors comme « un professionnel aguerri qui ne laisse rien au hasard ». Dans l’article qui lui était consacré dans le numéro d’avril 2006, M. Dhanda disait : « Les gens sont comme des moutons : s’il y a une chance de faire de l’argent rapidement, ils se jetteront dessus. C’est l’appât du gain, et c’est la racine de tous les maux. »

UN COEUR D’ENFANT

Un gestionnaire de fonds a acheté pour 75 M$ US d’oursons en peluche

L’ancien directeur des finances d’une société de placement du Connecticut, Paul Greenwood, âgé de 67 ans, a été condamné à 10 ans de prison pour avoir soutiré à des clients des millions de dollars, qu’il a utilisés par la suite pour acquérir une participation dans l’équipe de hockey des Islanders de New York, exploiter une ferme équestre et acheter des centaines d’oursons en peluche anciens. Par leur société, WG Trading Company, une pyramide de Ponzi, M. Greenwood et son associé, Stephen Walsh, condamné à 20 ans de prison un mois auparavant, ont détourné 131 M$ US de 1996 à 2009, des fonds que leur avaient confié des épargnants. M. Greenwood, qui doit rembourser au moins 83,5 M$ US, a avoué avoir dépensé plus de 75 M$ US des fonds pour acheter des jouets en peluche de collection.