Performing Under Pressure par Hendrie Weisinger et J.P. Pawliw-Fry

Le livre Performing Under Pressure se penche sur la question de la pression et de son incidence sur les employés et les organisations.

Nous avons tous vécu sous pression dans des situations de durée variable qui ont eu une incidence marquée dans notre vie professionnelle ou personnelle. Comment bien gérer cette pression afin qu’elle devienne un atout plutôt qu’un obstacle?

Les deux auteurs, le psychologue Hendrie Weisinger, et le conseiller et formateur J.P Pawliw-Fry, se penchent depuis plus de 20 ans sur la question de la pression et sur son incidence sur les travailleurs et les organisations.

Leur ouvrage, qui rend compte de leurs recherches, se fonde aussi sur une vaste étude mondiale échelonnée sur plusieurs années, pour laquelle ils ont sondé 12 000 personnes. De ce nombre, les deux spécialistes ont relevé 10 % de répondants qu’ils appellent le Top 10.

Ces personnes réussissent à faire face à la pression, notamment en étant davantage à l’écoute de leurs réactions physiologiques et en évitant de se placer sur la défensive sous les feux de la critique.

Performing under Pressure abonde d’exemples éloquents tirés des mondes du sport, de l’éducation et des affaires. Il évite heureusement deux pièges : la pensée magique et la garantie de bonheur si l’on en suit les préceptes.

Le livre explique d’abord les tenants et les aboutissants de la pression, puis les effets négatifs qu’elle peut engendrer comme l’usage de drogues, la tricherie, l’intimidation, un changement radical de la personnalité, voire le suicide.

MM. Weisinger et Pawliw-Fry remettent les pendules à l’heure quant à certaines idées véhiculées : il ne faut pas confondre la pression avec le stress; une personne ne fournit pas un meilleur rendement sous l’effet de la pression; celle-ci perturbe les facultés cognitives comme le jugement, le sens de la décision et la mémoire, et nuit grandement à l’expression de la créativité.

Fait à noter, les auteurs consacrent un chapitre entier au fait de perdre ses moyens (Choking under pressure). À titre d’exemple, lors de la saison régulière de baseball en 1964, les Phillies de Philadelphie, qui menaient pourtant par six victoires et demie sur les Cardinals de Saint-Louis, ont fini par essuyer 10 défaites consécutives en saison régulière, gâchant leurs chances de participer aux Séries mondiales.

Au basketball, le joueur américain Michael Jordan a admis lui-même que sous l’effet de la pression, il avait souvent fait des erreurs dans sa carrière.

Une fois le problème circonscrit, MM. Weisinger et Pawliw-Fry proposent deux moyens d’y remédier.

D’abord, une liste de 22 solutions à court terme telles que s’attendre à toute forme de facteur imprévu et reconnaître sa valeur en tant que personne.

En second lieu, ils proposent une solution à long terme, un bouclier anti-pression (COTE of Armor). Il est formé de quatre lettres : C (la confiance), O (l’optimisme), T (la ténacité) et E (l’enthousiasme).

Selon les auteurs, ces éléments font partie intégrante de l’ADN de la réussite.

À propos de l’auteur

Marie-Josée Boucher


Marie-Josée Boucher est rédactrice indépendante à Montréal.

comments powered by Disqus

Faits saillants

Le Canada célèbre son 150e anniversaire. Quant à nous, nous fêtons nos membres, les CPA canadiens. Dites-nous pourquoi vous portez avec fierté le titre canadien de CPA. C’est une fierté à partager : nous préparons une grande fête en juillet.

Participez à ce rendez-vous annuel (en anglais) des dirigeants financiers d’OSBL pour obtenir des conseils sur la gestion de votre organisation et tirer parti des connaissances d’experts.