Nouvelles et conseils financiers – mai 2015

Robert De Niro évite de près de sérieux problèmes juridiques en payant une dette importante au IRS, tandis qu'un terrier maltais hérite de la fortune de sa maîtresse.

DÉMÉNAGÉ...

Un changement d'adresse qui aurait pu coûter cher

Au début de l'année, l’Internal Revenue Service (IRS) a enregistré une créance prioritaire sur la résidence new-yorkaise de Robert De Niro pour non-paiement d’une facture fiscale personnelle de 6 410 449,20 $ US, selon des documents de l’IRS affichés sur le site The Smoking Gun. D’après son porte-parole, l’acteur oscarisé ignorait le montant de sa facture fiscale de 2013 en raison de l’envoi des avis de cotisation à son ancienne adresse. Apprenant l’inscription d’une créance prioritaire, l’acteur de 71 ans a rapidement payé sa dette par un chèque livré en main propre.

LE TOUTOU HÉRITE DE TOUT

Une comptable lègue sa fortune à son chien

Rose Ann Bolsany 

Rose Ann Bolsany, âgée de 60 ans et comptable à New York, a décidé de léguer tous ses biens (dont sa résidence de vacances, ses bijoux et un fonds en fiducie de 1,5 M$ US) à Bella Mia, son terrier maltais de trois ans, plutôt qu’à ses deux enfants adultes. Gagnante du Pet Fashion Show de New York, Bella Mia a sa propre chambre, plus d’un millier de vêtements de styliste et un collier de diamants. Les dernières volontés de sa maîtresse devraient lui permettre de continuer à mener la belle vie!

QUI GAGNE...PERD!

Un Québécois rate le gros lot de quelques secondes

Le chiffre 7 n'a rien de chanceux pour Joel Ifergan, un comptable de Montréal qui est passé à 7 secondes d’un gros lot de 13,5 M$. Le 23 mai 2008, il a acheté deux billets de Super 7 : l’un imprimé à 20 h 59, l’autre à 21 h et 7 s, l’heure limite pour le tirage de la soirée étant 21 h. Lorsque ses numéros sont sortis, il a cru qu’il gagnait le gros lot, mais son billet n’était valide que la semaine suivante. Il a tenté en vain d’obtenir que Loto-Québec lui verse le prix. En janvier, la Cour suprême du Canada a refusé d’entendre sa cause.

DE PIEUX MENSONGES

En matière financière, toute vérité n'est pas bonne à dire

Au Canada, seulement une personne sur deux (49 %) dit toujours la vérité sur sa situation financière à son conjoint, à ses amis, aux membres de sa famille et à ses collègues, selon un sondage réalisé pour BDO Canada. Le principal motif invoqué est le désir de ne pas inquiéter son entourage (36 %). Faut-il trouver rassurant qu’on nous mente pour notre bien?

PARITÉ HOMMES-FEMMES

L'écart des revenus entre les sexes rétrécit

Dans certaines régions des États-Unis, les femmes de moins de 35 ans gagnent plus que leurs homologues masculins, selon l’Institute for Women’s Policy Research. Dans l’État de New York, elles gagnent 1,02 $ US pour chaque dollar de revenu de ceux-ci, et ont presque atteint la parité (touchant 97 ou 98 cents pour chaque dollar de revenu des hommes) au Vermont, en Californie, à Washington D.C. et en Caroline du Nord.

À propos de l’auteur

Tamar Satov


Tamar Satov est directrice de la rédaction à CPA Magazine.

comments powered by Disqus

Faits saillants

Mettez vos connaissances à jour et élargissez votre réseau grâce à ce colloque à ne pas manquer (en anglais), qui porte sur les questions et tendances essentielles pour les membres des comités d’audit.

Dans votre entourage se tapit sûrement une personne surendettée. Si vous êtes observateur, vous reconnaîtrez l’un ou plusieurs de ces symptômes.