Sondage 2015 sur les logiciels de gestion

Votre entreprise devrait-elle investir dans un système d’informatique décisionnelle, de gestion de la performance d’entreprise ou d’établissement de budget?

Chaque année, nous invitons les fournisseurs de systèmes d’informatique décisionnelle (ID), de gestion de la performance d’entreprise (GPE) et d’établissement de budget à nous dire vers quoi ils s’orientent. L’an dernier, les grandes tendances touchaient entre autres les mégadonnées, la mobilité, l’infonuagique et la technologie d’analyse en mémoire. Ces technologies demeurent bien présentes, mais cette année nous avons plutôt voulu savoir s’il vaut vraiment la peine d’investir dans des systèmes ID et GPE.

Voyons d’abord ce que sont exactement l’ID et la GPE.

Les systèmes d’informatique décisionnelle (ID) (en anglais, Business Intelligence - BI) transforment les données en informations qui facilitent la prise de décisions. Ils peuvent produire des analyses de données en ligne (OnLine Analytical Processing - OLAP), des tableaux de bord, des représentations graphiques, des réponses à des requêtes ad hoc, des modèles prévisionnels et d’autres rapports.

Les systèmes de gestion de la performance d’entreprise (GPE) comprennent notamment des fonctions de consolidation, de budgétisation, de prévision, d’information financière et de gestion stratégique. Comme les systèmes GPE ont souvent des composantes d’informatique décisionnelle et d’établissement de budget, nous les utiliserons ici pour représenter l’ensemble des systèmes, même si certains fournisseurs n’incluent pas toutes les fonctions GPE dans leurs produits.

LE SONDAGE

Notre sondage contient des centaines de questions sur la clientèle cible, les prix et les fonctionnalités. Cette année, 23 fournisseurs y ont répondu. Vous pouvez consulter les résultats, en format pdf, en cliquant sur le lien ci-dessous. Vous pouvez vous aussi remplir un questionnaire en ligne à http://www.180systems.com/tools/systems-analysis-tool/cpm/ (en anglais seulement) pour voir quels sont les dix systèmes les mieux adaptés à vos besoins. Comme pour tous nos sondages, il nous est impossible de garantir la justesse des renseignements donnés par les fournisseurs. Nous estimons toutefois que les informations trompeuses sont rares, car elles mineraient la crédibilité des fournisseurs.

CPA Magazine – Sondage 2015 sur les logiciels de gestion

EST-CE RENTABLE?

Les systèmes de gestion de la performance d’entreprise (GPE) visent à améliorer l’exactitude et l’actualité de l’information financière grâce à des processus plus rapides et automatisés. Mais est-ce une raison suffisante pour investir dans un tel système, surtout si l’on considère que les avantages ne peuvent pas vraiment être quantifiés? Voici quelques autres raisons qui peuvent justifier cet investissement.

Prolonger la vie d’un système ERP : Un système GPE peut très certainement seconder un système ERP (Enterprise Resource Planning) qui a des ratés, mais qui peut encore fournir de bons services. De nombreuses entreprises s’inquiètent des dégâts que pourrait entraîner la mise en œuvre déficiente d’un nouveau système ERP, d’autant plus que, pendant la mise en œuvre d’un tel système, les meilleurs éléments de l’entreprise sont souvent distraits de leurs responsabilités premières. Un système GPE peut à tout le moins atténuer certains des problèmes que pose un système ERP vieillissant.

Par exemple, imaginons qu’une agence de gestion immobilière souhaite analyser ses activités selon certaines variables clés - les propriétés bien sûr, mais aussi les gestionnaires, les propriétaires et les régions. Si son système ERP n’est pas en mesure d’exécuter cette tâche, l’agence peut utiliser son outil GPE pour associer différentes variables à une propriété et générer des rapports financiers en fonction de l’une ou l’autre de ces variables.

Lier divers systèmes : Les systèmes GPE peuvent aussi remédier à certaines disparités entre les différents systèmes des diverses filiales d’une société. Par exemple, un système GPE pourrait consolider les balances de vérification des filiales, cartographier leurs différentes structures de comptes, et générer les éliminations réciproques et les opérations de conversion des devises.

Dépasser Excel : Les systèmes GPE permettent de réduire le temps consacré aux tâches habituellement effectuées en Excel. Cependant, les économies réalisées ne se traduiront peut-être pas par un rendement positif du capital investi une fois le coût du système pris en compte.

Il faut toutefois regarder d’autres facteurs. Lorsque les opérations deviennent plus complexes, on peut rapidement se buter aux problèmes suivants dans Excel.

  • Plusieurs versions de la vérité : On peut facilement arriver à des résultats différents selon la formule utilisée et le moment où l’on produit l’information.
  • Nid d’erreurs : Qui n’a jamais fait d’erreur dans une formule?
  • Absence de piste d’audit : Impossible de voir où des modifications ont été faites et qui en est l’auteur.
  • Pas en temps réel : Les rapports Excel deviennent rapidement désuets si les données sous-jacentes sont modifiées et que le rapport Excel n’y est pas lié.
  • Dépendance à l’égard d’un gourou Excel pour la tenue des feuilles de calcul complexes.

Alors, les systèmes GPE sont-ils rentables? Cela dépend de la situation de chacun. Si votre système comptable ou votre système ERP est dépourvu de fonctions GPE, il serait intéressant d’explorer en quoi un système GPE pourrait améliorer les processus d’affaires et la prise de décisions au sein de votre entreprise.

À propos de l’auteur

Michael Burns


Michael Burns, MBA, CPA, CA, est président de 180 Systems (180systems.com), cabinet-conseil indépendant dont les services comprennent notamment l’analyse des processus, la sélection de systèmes, la constitution de dossiers justificatifs et la gestion de projet.

comments powered by Disqus

Faits saillants

Mettez vos connaissances à jour et élargissez votre réseau grâce à ce colloque à ne pas manquer (en anglais), qui porte sur les questions et tendances essentielles pour les membres des comités d’audit.

Dans votre entourage se tapit sûrement une personne surendettée. Si vous êtes observateur, vous reconnaîtrez l’un ou plusieurs de ces symptômes.