Le globe-trotteur : nouvelles d’ailleurs dans le monde – juin-juillet 2015

Un tableau « de deuxième ordre » de Van Gogh se vend 66,3 M$ US chez Sotheby’s, tandis que Ford Europe lance un dispositif qui ralentit les voitures en fonction des limites de vitesse.

OEUVRES D’ART

« De deuxième ordre », dites-vous?

En 2003, le tableau de Van Gogh L’allée des Alyscamps s’est vendu 11,8 M$ US. Le 5 mai dernier, il a été racheté au coût de 66,3 M$ US lors d’un encan chez Sotheby’s, rapporte le Financial Times. Le marchand d’œuvres d’art Christian Ogier, de la Galerie Sepia, à Paris, est peu impressionné. « C’est un tableau de série B », a-t-il dit à Artnet News. « Une œuvre de deuxième ordre », a lancé un marchand japonais. Ces commentaires désobligeants résultent du fait que les ventes d’œuvres d’art ont atteint des niveaux astronomiques. Au début de 2015, selon le magazine en ligne theartwolf.com, le tableau de Paul Gauguin Nafea Faa Ipoipo (Quand te maries-tu?) a été vendu 300 M$ US à un collectionneur privé, et celui de Paul Cézanne Les joueurs de cartes, 250 M$ US.

AUTOMOBILES

La mouche du coche « intelligente »

Compteur de vitesse 

Ford Europe a lancé ce printemps le limiteur de vitesse intelligent. Les voitures qui en seront équipées respecteront automatiquement les limites de vitesse, rapporte le site Cnet.com. Le nouveau dispositif, qui sera d’abord installé sur les modèles S-MAX, « lit » les panneaux de signalisation grâce à une caméra intégrée au pare-brise. Il ralentit la voiture en fonction de la limite de vitesse au moyen d’un signal électronique qui limite la quantité de carburant acheminée vers le moteur. Contrairement au système des voitures autoconduites de Google, il permet de désactiver en faisant basculer un interrupteur ou en enfonçant la pédale au plancher.

FINANCES PERSONNELLES

Investissez dans le Nord

Place en Corée du Nord 

La Corée du Nord est l’endroit idéal où investir, a dit le célèbre investisseur Jim Rogers en entrevue à CNN.

Il entend y investir sans tarder, avant la réunification de la Corée du Nord et de la Corée du Sud. Le moment venu, la main-d’œuvre disciplinée et les ressources naturelles bon marché du Nord s’allieront aux vastes possibilités d’immobilisations et à la capacité de gestion du Sud. « Ce sera un pays d’un dynamisme exceptionnel », prédit M. Rogers. Il y a cependant un hic pour les investisseurs américains : ils ne peuvent pas investir en Corée du Nord.

LUTTE CONTRE LE CANCER

Des traitements plus efficaces… et plus coûteux

L’an dernier, les dépenses mondiales consacrées aux médicaments anticancéreux ont augmenté de 10 % pour atteindre un total  sans précédent de 100 G$ US, rapporte le Financial Times. Ce nouveau sommet est attribuable notamment à la hausse des prix des médicaments et à celle du nombre de cas de cancer. Il pourrait être rapidement dépassé avec l’arrivée d’une nouvelle génération de traitements encore plus coûteux, les immunothérapies anticancéreuses. Ces dernières combattent les tumeurs cancéreuses en mobilisant le système immunitaire.

Des formules préliminaires de ces traitements sont déjà apparues aux États-Unis au prix d’environ 150 000 $ US par année. Leur prix élevé fait dire à certains observateurs qu'elles sont inabordables, puisque les réseaux de la santé sont déjà aux prises avec la hausse des coûts du vieillissement de la population mondiale.

À propos de l’auteur

Yan Barcelo


Yan Barcelo est journaliste dans la région de Montréal.

comments powered by Disqus

Faits saillants

Mettez vos connaissances à jour et élargissez votre réseau grâce à ce colloque à ne pas manquer (en anglais), qui porte sur les questions et tendances essentielles pour les membres des comités d’audit.

Dans votre entourage se tapit sûrement une personne surendettée. Si vous êtes observateur, vous reconnaîtrez l’un ou plusieurs de ces symptômes.