Ce poids plume carbure à l’adrénaline

Grâce aux arts martiaux, Trini Chan a trouvé le moyen de décupler son énergie.

On s’étonne à première vue de l’apprendre, mais Trini Chan, pourtant toute menue, fait trembler ses adversaires sur le ring. Redoutable championne d’arts martiaux mixtes, cette comptable de  30 ans, qui vit à Vancouver, carbure à l’adrénaline. Adepte de moto, de plongée sous-marine et de voyages, elle s’adonne au jiu-jitsu, à la boxe thaïe et au kick-boxing. Quelle vivifiante décharge d’énergie!

« J’ai fait de l’escalade, de la course, mais je restais sur ma faim, explique Trini Chan. J’avoue que j’aime les émotions fortes. » Si elle s’était toujours intéressée aux sports de contact, elle n’en avait pourtant jamais pratiqué. Mais voilà qu’en 2012, un proche la persuade d’essayer le jiu-jitsu. Pourquoi pas? se dit notre intrépide sportive.

Dans beaucoup de sports de contact, son poids plume la désavantagerait, mais en jiu-jitsu, c’est un atout. La jeune combattante peut exploiter la force d’adversaires plus robustes pour les immobiliser. « C’est difficile au début, et l’étroite proximité avec l’autre peut créer un malaise. Ce n’est pas pour tout le monde. »

Évaluatrice d’entreprises et comptable, Trini Chan endosse déjà de lourdes responsabilités, mais, à raison de deux heures et demie par jour, cinq jours par semaine, elle s’exerce au jiu-jitsu et à la boxe thaïe dans un gymnase d’arts martiaux mixtes de Vancouver. Depuis deux ans, elle séjourne régulièrement en Thaïlande, où elle passe un mois à se perfectionner en boxe thaïe. « On y forme tous les champions. J’affine ma technique et j’apprends à anticiper certains coups. » Son entraînement porte déjà ses fruits : elle a décroché deux médailles d’or et deux médailles d’argent en jiu-jitsu, ainsi que l’or dans deux compétitions de kick-boxing cette année.

Les arts martiaux l’ont-ils aidée dans sa carrière? Quelle question! « J’ai augmenté ma confiance en moi et vais vers les autres. Avec les clients, je ne suis ni timide ni effacée. Le jiu-jitsu m’a aussi appris à prévoir les coups, ce qui est parfois utile dans mon métier ».

Trini Chan, qui souhaite se spécialiser en services-conseils, songe également à ouvrir un gymnase. « J’aime encadrer les autres, les faire profiter de mon savoir-faire, tant en comptabilité qu’en arts martiaux. Ce sont des passions contagieuses! », conclut-elle.

À propos de l’auteur

Dexter Brown


Dexter Brown est rédacteur indépendant à Whitby, Ont.

comments powered by Disqus

Faits saillants

Participez à ce rendez-vous annuel (en anglais) des dirigeants financiers d’OSBL pour obtenir des conseils sur la gestion de votre organisation et tirer parti des connaissances d’experts.

Pour ne rien manquer des principales mesures du #budget2017, suivez CPA Canada sur les médias sociaux et regardez notre vidéo en direct.