Moments marquants du grand écran

Il y a 40 ans, Les dents de la mer, le film considéré comme la première superproduction estivale de l’histoire, terrifiait les baigneurs. Célébrons quatre décennies de cinéma estival!

5: Nombre de semaines écoulées avant qu’Eric Stoltz soit remplacé par Michael J. Fox dans le rôle principal de Retour vers le futur (1985).

40: Nombre de cinémas qui ont projeté La guerre des étoiles (1977) à sa sortie. Ce film a coûté 11 M$ US, mais a rapporté 775 M$ US à l’échelle mondiale.

100: Total en M$ US des pertes sur The Lone Ranger (2013) avec Johnny Depp. Selon le magazine Time, la lassitude envers les superproductions estivales s’était manifestée dès le mois de juillet.

207: Total record en M$ US des recettes pendant le week-end d’ouverture de Avengers : Le film (2012). Cet été, Avengers : L'Ère d'Ultron a obtenu la 2e place avec des recettes de 191 M$ US.

287: Nombre de listes des 10 meilleurs films de 2008 dressées par les critiques où figurait Le chevalier noir, le 2e chapitre de la série Batman de Christopher Nolan, qui a rapporté plus de 1 G$ US.

1,000: Nombre de produits dérivés en vertu de 100 contrats de licence avec les producteurs du Parc jurassique (1993). Michael Crichton a reçu 2 M$ US pour l’adaptation de son roman.

700,000: Somme en $ US dépensée pour promouvoir Les dents de la mer (1975). D’après le producteur David Brown, « la sortie a été retardée pour que les gens soient à la plage ».

À propos de l’auteur

Steve Brearton


Steve Brearton est rédacteur indépendant à Toronto.

comments powered by Disqus

Faits saillants

Mettez vos connaissances à jour et élargissez votre réseau grâce à ce colloque à ne pas manquer (en anglais), qui porte sur les questions et tendances essentielles pour les membres des comités d’audit.

Dans votre entourage se tapit sûrement une personne surendettée. Si vous êtes observateur, vous reconnaîtrez l’un ou plusieurs de ces symptômes.