Le retour de Microsoft

Une nouvelle ère Microsoft devrait voir le jour cet été avec le lancement de Windows 10.

Après avoir cédé du terrain à Apple et à Google, Microsoft effectue un retour marqué dans la course. Cet été, le géant de Redmond lance Windows 10, sous forme de mise à niveau gratuite pendant un an pour les détenteurs d’une licence Windows 7, Windows 8 ou Windows 8.1.

Windows 10 constitue « la première étape d’une toute nouvelle génération de Windows, offrant des expériences novatrices permettant à tous de travailler, de jouer et de se connecter autrement », déclare Terry Myerson, vice-président directeur des systèmes d’exploitation chez Microsoft. Après avoir essayé la version préliminaire Insider Preview, je perçois un fort potentiel. Si tout va comme prévu, Windows 10 pourrait être un système d’exploitation universel, adaptable à tout appareil : ordinateur, tablette, téléphone et, bien sûr, à l’Internet des objets.

Le secret? Une fonctionnalité appelée Continuum qui détecte le type d’appareil employé et s’y synchronise afin de permettre de passer aisément de l’un à l’autre. Vous travaillez sur un ordinateur avec clavier et souris ou sur une tablette dotée d’un écran tactile? L’expérience utilisateur s’ajuste automatiquement. Cette fonctionnalité est particulièrement utile avec un portable hybride : lorsque vous voulez utiliser l’écran tactile, les applications s’affichent en mode plein écran pour vous permettre d’interagir en mode tablette; rebranchez clavier et souris, et l’affichage classique réapparaît, avec ses fenêtres redimensionnables et son Bureau.

Windows 10 fait aussi concurrence à Siri d’Apple et à Google Now avec Cortana, l’assistante virtuelle numérique de Microsoft. À moins de faire partie des très rares utilisateurs du Windows Phone, vous ne connaissez probablement pas Cortana. Grâce à Continuum, Cortana fait son entrée sous Windows 10. La reconnaissance vocale facilite grandement les recherches et l’inscription de rendez-vous. Et ce sera maintenant un jeu d’enfant pour moi de définir un rappel.

Une autre fonctionnalité vedette de Windows 10 est Edge, le nouveau navigateur de Microsoft. Edge n’est pas une mise à niveau d’Internet Explorer (IE). Microsoft a remplacé IE, qui était lent et en proie aux problèmes de sécurité et aux virus, par une tout autre application. Il s’agit d’un nouveau navigateur sophistiqué qui comporte d’intéressants outils d’annotation pour les pages Web, des améliorations pour le travail en équipe et un nouveau service de collecte de données Hub. Jumelées à Cortana, ces applications permettront des échanges fructueux.

Vous aimeriez vous prendre pour Tony Stark, du célèbre film Iron Man? Nous y sommes presque avec une interface que Microsoft appelle « Holograph ». Elle fonctionne avec HoloLens, un casque de réalité augmentée qui combine monde réel et monde virtuel. Ces lunettes de science-fiction vous permettront d’afficher Windows 10 sous forme d’hologrammes. Bientôt, un concepteur de voitures pourrait dessiner sur son ordinateur et en voir l’holographe 3D grandeur nature à côté de lui.

Windows 10 comprend aussi Windows Hello et Windows Passport – des applications Fast Identity Online (FIDO). FIDO est une nouvelle norme qui vise à éliminer la saisie de mots de passe au profit de l’identification biométrique. Une fois l’authentification établie, une simple reconnaissance de votre visage, de votre iris ou de votre empreinte digitale suffira pour vous permettre d’ouvrir une session.

Bref, Windows 10 surclasse Windows 7 et offre de merveilleuses améliorations par rapport à Windows 8.1. Cette mise à niveau ne vous déstabilisera pas, car le menu Démarrer est de retour pour rester, tout comme le Bureau. Faut-il l’installer immédiatement? Pour le moment, attendons de voir comment Windows 10 se comporte dans la pratique, mais préparons-nous à l’utiliser d’ici un an. Il faut tirer parti de la mise à niveau gratuite.