Le bon outil pour fidéliser vos employés?

Qu’il prenne la forme de vacances supplémentaires ou de congés les vendredis, l’horaire d’été est facile à mettre en œuvre et peut vous aider à retenir les meilleurs talents.

Ah, l’été ! Vos employés préféreraient sûrement être sur une terrasse plutôt qu’à leur bureau!

C’est pourquoi bon nombre d’employeurs offrent un horaire d’été variable. Ce type d’horaire peut prendre diverses formes : début et fin de la journée devancés, télétravail, vacances supplémentaires optionnelles payées

à un pourcentage du salaire normal et, la forme la plus populaire, congé le vendredi après-midi. Dans certains cas, les employés doivent rattraper les heures perdues, dans d’autres, non.

L’horaire d’été est facile à mettre en œuvre dans le cas, par exemple, des employés qui s’occupent des comptes fournisseurs/clients, ou qui ont un rôle de gestion ne nécessitant pas un travail quotidien de supervision. Mais un tel horaire a-t-il une incidence sur la productivité? Pas nécessairement, selon Dianne Hunnam-Jones, présidente de la division de l’Est du Canada chez Robert Half : « La plupart du temps, lorsque l’employeur autorise ses employés à partir plus tôt, ceux-ci accomplissent quand même tout leur travail. » L’horaire d’été est une stratégie de recrutement clé, poursuit Mme Hunnam-Jones. « En finance et en comptabilité, le marché de l’emploi est concurrentiel. Les employés recherchent la flexibilité et l’équilibre travail-vie personnelle. L’horaire d’été peut vous aider à retenir les meilleurs talents. »

Rowan O’Grady, président de Hays Canada, voit l’horaire d’été comme une mesure incitative, surtout pour les entreprises axées sur les objectifs et la production. « Si on atteint certaines cibles au printemps, tout le monde terminera plus tôt les vendredis d’été. Cela motive le personnel, qui sent qu’il a gagné son temps libre. Notre étude montre que les employés préfèrent avoir plus de vacances, ajoute M. O’Grady. Pourquoi ne pas offrir plus de journées de vacances? »

Qui offre un horaire d’été?

Université McGill, Montréal

PARTICIPANTS : 3 000 employés

ENTRÉE EN VIGUEUR DU PROGRAMME : Début des années 1980

FONCTIONNEMENT : Journées de congé payées et non comptabilisées à titre de vacances tous les vendredis, de la Fête nationale (24 juin) à la fête du Travail. Ceux qui doivent travailler une demi-journée le vendredi ont droit à un congé compensatoire ou au paiement de temps supplémentaire.

ASTUCE : La flexibilité doit faire partie de votre programme pour répondre à vos besoins. Fixez des lignes directrices claires, notamment dans les milieux de travail syndiqués où les calendriers des vacances sont négociés, pour éviter le sentiment d’injustice.

Ramesar & Associates CA Professional Corporation, Burlington (Ontario)

PARTICIPANTS : 6 employés

ENTRÉE EN VIGUEUR DU PROGRAMME : Milieu des années 1980

FONCTIONNEMENT : Les employés travaillent six jours par semaine durant la période des impôts, et ont droit à des congés payés les vendredis de juillet et août. Les heures supplémentaires de plus sont reprises durant le congé des fêtes de fin d’année, le bureau étant fermé.

ASTUCE : Le programme doit être simple. Tracez les grandes lignes au sujet des heures supplémentaires, mais ne vous en faites pas pour quelques heures ici et là.

À propos de l’auteur

Jennifer Dawson


Jennifer Dawson est rédactrice indépendante à Hamilton (ON).

comments powered by Disqus

Faits saillants

Participez à ce rendez-vous annuel (en anglais) des dirigeants financiers d’OSBL pour obtenir des conseils sur la gestion de votre organisation et tirer parti des connaissances d’experts.

Pour ne rien manquer des principales mesures du #budget2017, suivez CPA Canada sur les médias sociaux et regardez notre vidéo en direct.