La Terre, ce lieu étrange

Selon les scientifiques, notre planète et notre système solaire seraient des anomalies dans l’univers.

D’après les découvertes scientifiques, la Terre et notre système solaire sont insolites dans l’univers, rapporte la BBC.

Il y a 20 ans, on ne connaissait que les neuf planètes de notre système solaire. Mais en 1995, des astronomes ont observé une première planète en orbite autour d’une autre étoile, 51 Pegasi B; depuis, ils ont détecté des milliers d’autres exoplanètes. « Aujourd’hui, nous savons que le système solaire est loin d’être seul », affirme la BBC.

Les découvertes faites ces dernières années soulignent la singularité de notre planète. Dans certains systèmes solaires, les planètes orbitent autour de deux étoiles à la fois; dans d’autres, elles orbitent à des angles importants par rapport à l’axe de rotation de l’étoile centrale de leur système. Et les planètes de la taille de la Terre semblent très rares, mais c’est peut-être parce qu’elles sont hors de portée des télescopes actuels.

L’anomalie la plus étrange reste probablement Jupiter : la distance de son orbite par rapport à l’étoile centrale du système est tout à fait inhabituelle pour une planète de cette taille. Et contrairement aux anciennes théories des astronomes, nos planètes ne se sont peut-être pas formées dans leur position orbitale actuelle. Dans certains systèmes, les grosses planètes gazeuses comme Jupiter sont en orbite très rapprochée autour de leur étoile, ce qui est normalement peu propice à leur formation. Les scientifiques croient maintenant que certaines planètes ont « migré » vers leur emplacement actuel.

Cette théorie de la migration s’appliquerait à Jupiter. La planète aurait lentement zigzagué jusqu’à son orbite actuelle. En route, elle aurait créé des conditions favorables à la formation de Mars et de la Terre, et lancé d’innombrables astéroïdes chargés de glace en direction de la future Terre.

Voilà pourquoi il y aurait de l’eau sur Terre, et juste assez pour que les continents ne soient pas inondés – même si notre planète bleue s’est formée dans un désert interplanétaire où la chaleur du Soleil rend extrêmement peu probable la formation d’eau. Un lieu très étrange, en effet.