Poste apocalyptique

Les organisations postales du monde entier tirent maintenant moins de la moitié de leurs revenus du courrier. Toutefois, leurs services aux entreprises sont aujourd’hui plus importants que jamais.

21 : Exprimée en pourcentage, chute des volumes de courrier dans le monde depuis 2007, soit 78,5 milliards d’articles livrés en moins.

1,8 : Revenu de Postes Canada en milliards de dollars, issu des grands usagers comme les banques, en 1988. Les services aux entreprises représentent alors 80 % du volume de courrier, passé depuis à 90 %.

42 : Nombre de jours de grève observés par les employés des postes au pays en 1981. La livraison à domicile est suspendue, mais les entreprises clientes peuvent utiliser le nouveau service prioritaire, qui concurrence les messageries privées.

C-42 : Projet de loi faisant de Postes Canada une société d’État en 1981.

181 : poids, en kilos, en 1981, du courrier qu’achemine chaque jour par camion la Crown Life Insurance Co., de Toronto à Buffalo, faute de pouvoir compter sur Postes Canada.

984 : Revenu de Postes Canada, en millions de dollars, tiré, en 2013, de la livraison de publicités importunes et du publipostage.

1987 : Année où une messagerie de Vancouver demande 0,35 $ pour livrer le courrier commercial, soit un sou de moins que Postes Canada, contrevenant à la loi qui interdit toute concurrence faite à la société d’État.

500 000 : Canadiens qui, selon Postes Canada, s’inscriraient à son service de livraison électronique de factures après son lancement, en 2000. Ce service visait à couper de moitié les coûts de facturation des entreprises.

À propos de l’auteur

Steve Brearton


Steve Brearton est rédacteur indépendant à Toronto.

comments powered by Disqus

Faits saillants

Le Canada célèbre son 150e anniversaire. Quant à nous, nous fêtons nos membres, les CPA canadiens. Dites-nous pourquoi vous portez avec fierté le titre canadien de CPA. C’est une fierté à partager : nous préparons une grande fête en juillet.

Participez à ce rendez-vous annuel (en anglais) des dirigeants financiers d’OSBL pour obtenir des conseils sur la gestion de votre organisation et tirer parti des connaissances d’experts.