Nouvelles et conseils sur l’étiquette professionnelle - septembre 2014

Comment choisir une tenue décontractée sans faire de faux pas, des nouvelles sur la campagne “#SelfEY” de EY, et davantage encore.

ÉTIQUETTE PROFESSIONNELLE

Q : Pour une tenue décontractée sans faux pas

R : Si les ressources humaines de votre entreprise n’ont aucune politique sur ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas quand la tenue décontractée est permise, optez pour la sobriété. Laissez de côté veston et cravate, sans toutefois oublier votre code vestimentaire. « Les politiques varient d’une entreprise à l’autre, mais en général, pantalons capri, shorts, sandales de plage, chaussures de sport ou jeans déchirés sont interdits, affirme Erin Nadler, conseillère en mode et présidente de l’agence torontoise Better Styled. Les débardeurs à bretelles spaghetti, décolletés ou transparents portés sans camisole sont aussi à exclure. »

Les femmes peuvent très bien porter un cardigan sur une robe décontractée, un jean foncé avec blouse et veston, ou une jupe et un chandail. Les hommes peuvent porter un pantalon de coton foncé assorti d’une chemise à manches courtes, ou un jean foncé avec tricot, ou encore chemise et veston. « Il est important de garder une allure professionnelle au bureau, car on ne sait jamais quand un client ou une occasion d’affaires se présentera ou quand une urgence nous conduira en salle de réunion », indique Mme Nadler.

— Lisa van de Geyn

RECRUTEMENT ORIGINAL :

EY s’approprie le Selfie

Le terme « selfie » a été désigné mot de l’année 2013 par les dictionnaires Oxford. Le plus célèbre exemple de selfie montre l’animatrice Ellen DeGeneres à la cérémonie des Oscars, en compagnie d’une douzaine de vedettes. EY suit la tendance et organise une campagne de marketing très efficace : #SelfEY.

À la rencontre Emerging Leaders Summit, tenue en juin à Washington, D. C., les recruteurs ont demandé aux étudiants présents, l’élite en Amérique du Nord, de prendre des photos d’eux-mêmes et de les publier sur Twitter en utilisant le mot-clic #SelfEY. Des douzaines de clichés de jeunes souriants ont ainsi été publiés sous l’étiquette EY. Un des étudiants remercie même le cabinet de lui permettre de visiter Washington, son #SelfEy le montrant devant la Maison-Blanche. Un franc succès!

— Tamar Satov

COQUILLES TOLÉRÉES

À la recherche d’un nouveau bouleau?

Les recruteurs sont de plus en plus indulgents face aux fautes dans les curriculum vitae. Selon un sondage mené aux États-Unis par le cabinet en dotation Accountemps, seuls 17 % des dirigeants éliminent un candidat dont le curriculum vitae comporte une coquille, comparativement à 40 % en 2009 et à 47 % en 2006. La majorité indique qu’un candidat qui fait deux ou trois fautes est rejeté, alors que 9 % tolèrent jusqu’à quatre fautes ou plus. Voici quelques perles relevées :

- « Je parle fluentement français. »
- « Bonne maîtrise d’Excelle. »
- « Je souhaite solliciter au sein de votre entreprise... »
- « Rédiger les communiqués de pressés. »

— Tamar Satov

comments powered by Disqus

Faits saillants

Mettez vos connaissances à jour et élargissez votre réseau grâce à ce colloque à ne pas manquer (en anglais), qui porte sur les questions et tendances essentielles pour les membres des comités d’audit.

Dans votre entourage se tapit sûrement une personne surendettée. Si vous êtes observateur, vous reconnaîtrez l’un ou plusieurs de ces symptômes.