Nouvelles et conseils financiers - septembre 2014

La monnaie numérique se répand dans le monde des affaires, tandis que Jordan Belfort, source d’inspiration du film « Le loup de Wall Street », lance une tournée de conférences de motivation aux États-Unis et que Robert Paul Galachiuk, l’ancien vice-président de Suncor Energy, est exonéré de certaines de ses pénalités de fraude fiscale.

« 50 CENT » EN BITCOINS

La monnaie numérique progresse

Le bitcoin a la cote. Le site de voyage Expedia accepte désormais les paiements en monnaie virtuelle pour les réservations d’hôtel. Et le célèbre rappeur 50 Cent, qui vient de lancer l’album Animal Ambition, sera l’une des premières vedettes de la musique pop à se faire payer en bitcoins.

PÉNALITÉ FISCALE

Une note trop salée?

Une cour d’appel décrète que le fisc a été trop dur envers un haut dirigeant d’une société pétrolière de Calgary qui a négligé de déclarer près d’un demi-million de dollars de revenus.

En 2009, Robert Paul Galachiuk, ancien vice-président de Suncor Energy, a omis de déclarer une prestation de retraite de 436 890 $. L’Agence du revenu du Canada (ARC) a calculé sa pénalité en fonction du revenu non déclaré plutôt que de l’impôt qui était dû. L’amende représentait ainsi plus du double (220 %) de l’impôt impayé. Ce calcul respecte l’article 163.1 de la Loi de l’impôt sur le revenu, mais le juge a tranché en faveur de M. Galachiuk : la pénalité dépassait l’amende maximale pour condamnation criminelle en cas de fraude fiscale, amende limitée à 200 % de l’impôt impayé.

UN ESCROC DEVENU CONFÉRENCIER

Le « loup de Wall Street » rôde encore

Emprisonné pour ses méfaits dans le passé, Jordan Belfort, source d’inspiration du film Le loup de Wall Street, qui a empoché des millions de dollars aux dépens d’investisseurs, donnera des conférences de motivation aux États-Unis pour révéler ses secrets. À ses dires, n’importe qui peut devenir un vendeur, un négociateur ou un entrepreneur hors pair. Les places pour ses conférences se vendent entre 99 $ US et 499 $ US..., mais le billet « platine » comprend une réception et une séance photo en compagnie du conférencier.

UN HÉRITAGE RUINEUX

Des impôts exorbitants

Le président du conseil de Samsung, Lee Kun-hee, âgé de 72 ans, a récemment été victime d’un infarctus pour ensuite sombrer dans le coma. On s’est vite intéressé à la prodigieuse fortune et surtout, aux impôts exorbitants qui attendaient ses héritiers. En Corée du Sud, les droits de succession peuvent atteindre 50 %; le fils et les deux filles du magnat pourraient donc devoir payer 6 G $ US d’impôts.

RÉVISION À LA HAUSSE

1 % des contribuables touchent 13 % des revenus

Les contribuables canadiens les plus riches représenteraient une part plus grande du total des revenus qu’on le croyait. En effet, selon une étude récente, compte tenu du revenu tiré de leurs sociétés fermées, les contribuables du premier centile ont touché 500 200 $ en moyenne en 2011, soit 13,3 % du total des revenus après impôt au Canada. On estimait que cette proportion s'élevait plutôt à 10 %.