Le globe-trotteur : nouvelles d’ailleurs dans le monde - septembre 2014

Le gouvernement américain annonce des investissements de plus de 14 G$ US lors du premier sommet américano-africain. De plus, des chercheurs soulignent l’augmentation de l’indice de risque systémique de la Chine et des programmeurs développent une technologie permettant de localiser les chiens perdus.

INVESTISSEMENTS

La ruée vers l’Afrique

La Chine, en quête de ressources, de marchés et d’influence, se taille une place en Afrique depuis plusieurs années. Aujourd’hui, les États-Unis doivent se démener pour ne pas rester à la traîne, selon le Financial Times.

Au premier sommet américano-africain tenu le mois dernier à Washington, Barack Obama a annoncé des investissements de plus de 14 G$ US par des entreprises américaines en Afrique, dont 5 G$ par Coca-Cola et 2 G$ par IBM. Blackstone, le géant du capital-investissement, a contracté un engagement avec le groupe industriel d’Aliko Dangote, l’homme d’affaires le plus riche d’Afrique.

« Le moteur, c’est la peur de la Chine », affirme Peter Hansen, avocat américain et conseiller commercial pour l’Afrique. En mai dernier, Li Keqiang, le premier ministre chinois, a déclaré que Beijing augmenterait ses lignes de crédit bilatérales aux pays africains pour les porter à 30 G$ d'ici 2015.

Dog

FIN LIMIER

Un site Web à la rescousse des chiens perdus

Le webzine australien news.com.au rapporte que, cinq jours après la disparition de son chien Roxy, Joanne Cox, de San Diego, a envoyé une photo sur le site findingrover.com. Aussitôt, la photo de Roxy a été appariée à une autre photo prise par un refuge pour animaux de la région.

La technologie employée par Finding Rover a été mise au point à l’Université de l’Utah. Elle utilise huit marqueurs de reconnaissance faciale. Étant donné que les chiens ont le museau et les yeux placés à différents endroits, cela complique la définition des marqueurs. Quelle est l'efficacité de la base de données? Selon le chercheur Steve Callaghan, « sur 100 chiens figurant dans la base de données, celle-ci offre un appariement avec l’un des trois premiers résultats dans 98 % des cas ».

FINANCE

Un secteur bancaire chinois instable

Le montant que le gouvernement chinois devrait injecter dans son système bancaire en cas de crise financière a triplé au cours de la dernière année, selon Euromoney. La capitalisation boursière des banques chinoises a diminué, et les craintes relatives au système bancaire parallèle grandissent.

L’indice de risque systémique (SRisk), calculé par le Volatility Institute de la Stern School of Business de l’Université de New York et le Centre pour la gestion des risques à Lausanne, montre que la Chine présente le SRisk le plus élevé : 674 G$, un risque supérieur à celui du Japon (569 G$) et à celui des États-Unis (435 G$). Cette hausse récente préoccupe Michael Rockinger, professeur à l’Institut suisse de la finance de l’Université de Lausanne. « Les États-Unis, le Japon et la zone euro, eux, ont tous fait baisser leur SRisk », dit-il.

 

TECHNOLOGIES

Pomme sure

Apple prétend être à l’avant-garde du développement d’applications mobiles en Europe, mais selon le journal français Les Échos, ce réseau est surtout formé de petits acteurs. En mai dernier, un communiqué d'Apple annonçait que ses applications mobiles ont permis de créer et de maintenir 629 000 emplois directs et indirects en Europe depuis le lancement de l’App Store en 2008. Par contre, ajoutait le quotidien Les Échos, un récent rapport du cabinet américain Developers Economics indique qu’une application sur deux génère « moins de 100 $ par mois», que près de 70 % des applications ne sont pas rentables et que « la classe moyenne des développeurs d’applications va disparaître ».

À propos de l’auteur

Yan Barcelo


Yan Barcelo est journaliste dans la région de Montréal.

comments powered by Disqus

Faits saillants

Participez à ce rendez-vous annuel (en anglais) des dirigeants financiers d’OSBL pour obtenir des conseils sur la gestion de votre organisation et tirer parti des connaissances d’experts.

Pour ne rien manquer des principales mesures du #budget2017, suivez CPA Canada sur les médias sociaux et regardez notre vidéo en direct.