Le Canada achète…

De 2004 à 2013, les sociétés canadiennes ont acquis des biens étrangers pour une valeur totale de 575 G$ alors que pendant la même période, des sociétés étrangères ont acheté des actifs canadiens pour une valeur de 428 G$.

Vous croyez que le Canada est lentement en train d’être racheté par des entreprises étrangères, n’est-ce pas? Au contraire, les entreprises canadiennes acquièrent davantage d’actifs étrangers qu’elles n’en vendent, et ce, dans une proportion importante, indique une étude de M&A International.

De 2004 à 2013, les sociétés canadiennes ont acquis des biens étrangers pour une valeur totale de 575 G$ alors que pendant la même période, des sociétés étrangères ont acheté des actifs canadiens pour une valeur de 428 G$. Les joueurs canadiens présentent donc un écart positif de 147 G$ par rapport aux joueurs étrangers. Les Canadiens ont acquis 4 787 sociétés étrangères, alors que seulement 3 544 sociétés canadiennes ont été acquises par des étrangers.

Howard Johnson, président de M&A International et directeur général de Veracap, entreprise canadienne membre du réseau de M&A, met cependant les lecteurs en garde contre ces chiffres : « Les montants des transactions sont rendus publics dans seulement un peu plus de 50 % des cas, et ces chiffres peuvent être faussés par une ou deux transactions importantes. Par contre, l’écart positif en faveur du Canada est si élevé qu’on peut croire qu’il est représentatif de la situation. »

Au cours des 10 dernières années, l’écart positif entre les acquisitions d’actifs étrangers par des Canadiens et les acquisitions d’actifs canadiens par des étrangers a presque toujours été en faveur du Canada : cet écart positif a été en moyenne de 50 acquisitions par année de 2004 à 2008, et de 200 acquisitions par année de 2009 à 2013.

Le Canada présente d’ailleurs un écart positif dans toutes les régions où il est présent, même aux États-Unis. Les Canadiens ont acquis 2 856 sociétés américaines, pour un total de 335 G$, un montant deux fois plus élevé que les 171 G$ versés par les Américains pour acquérir 2 519 sociétés canadiennes.