Trouver l’équilibre - octobre 2014

Comment D. Larraine Andrews a réussi à atteindre un équilibre entre sa carrière et son amour du voyage.

D. Larraine Andrews, 61 ans, fiscaliste, High River (Alberta)

« Aujourd’hui je suis plus ou moins retraitée, mais en 1999, après avoir longtemps travaillé chez KMPG et dans de petits cabinets, je me suis mise à mon compte pour pouvoir écrire et voyager. J’ai toujours aimé écrire : quand je travaillais à temps plein, j'étais pigiste pour des périodiques.

Je me suis donc constitué une petite clientèle et j’ai tâché de répartir mes activités sur toute l’année. J’ai aussi travaillé à forfait pour un petit cabinet pendant la période des déclarations de revenu, ce qui représentait un apport appréciable. Je travaillais très fort, mais je planifiais mon année en fonction de mes voyages, tout en continuant d’écrire. J’ai publié deux guides de voyage : l’un sur la Cowboy Trail, en Alberta, l’autre (Great Walks of the World) traitant de randonnées sur six continents. Si j’étais restée dans une grande entreprise, j’aurais gagné beaucoup plus, mais j’ai choisi une autre voie. Mes collègues m’envient de voyager autant, mais ma décision avait un prix. Je l’ai mûrement pesée. Je savais à quoi je renonçais, mais aussi à quoi j’aspirais : avoir le temps d’écrire, de voyager et de satisfaire ma curiosité sans fin pour les merveilles du monde. »

— Propos recueillis par Wendy Haaf