Planifier et économiser

La plupart des ménages canadiens se fixent une ou deux priorités financières chaque année. Parmi les plus courantes, citons la réduction des dettes, l’épargne-retraite ou l’achat d’une maison.

1 : rang qu’occupe le remboursement des dettes parmi les priorités financières des Canadiens en 2014. Selon un sondage de la Banque CIBC, cette priorité prévaut en Alberta, et c’est au Québec et en Colombie-Britannique qu’elle est la moins répandue.

19 : pourcentage de Canadiens à faible revenu qui ont économisé en 1997. « Ils ont les mêmes buts à long terme que les plus nantis : sécurité financière, épargne-retraite, achat d’une maison, éducation des enfants », affirme un porte-parole de l’Institut des banquiers canadiens.

De 25 à 30 : âge auquel les diplômés universitaires comptent devenir propriétaires. Selon un sondage de BMO de 2008, 62 % d’entre eux voulaient surtout amasser des fonds pour l’achat d’une maison.

30 : pourcentage de Canadiens dont la priorité en 1992 était de rembourser leurs dettes. En raison de la récession, 22 % ont retardé d’importants achats et 19 % ont annulé leurs vacances.

55 : pourcentage de Canadiennes préoccupées par la question financière par rapport à 45 % des hommes, selon un sondage de 2013.

59 : pourcentage de parents canadiens dont l’une des priorités est que leurs enfants n'aient pas de soucis financiers, selon un sondage d’Invesco Canada réalisé en 2014.

70 : pourcentage des répondants de 25 à 34 ans qui épargnent pour la retraite, selon un sondage d’Edward Jones de 2007; 25 % des 50 ans et plus ont dit avoir fait de même à cet âge.

2006 : année où l’épargne-retraite est redevenue la priorité des Canadiens, après qu'ils eurent dû joindre les deux bouts pendant sept ans.

À propos de l’auteur

Steve Brearton


Steve Brearton est rédacteur indépendant à Toronto.

comments powered by Disqus

Faits saillants

Mettez vos connaissances à jour et élargissez votre réseau grâce à ce colloque à ne pas manquer (en anglais), qui porte sur les questions et tendances essentielles pour les membres des comités d’audit.

Dans votre entourage se tapit sûrement une personne surendettée. Si vous êtes observateur, vous reconnaîtrez l’un ou plusieurs de ces symptômes.