Mot du rédacteur en chef: la pierre angulaire d’une nation prospère

Okey Chigbo, rédacteur en chef de CPA Magazine, présente les articles du numéro de novembre 2014.

La littératie financière est essentielle à la prospérité des ménages comme des économies nationales et mondiale. C’est ce qui ressort de deux congrès tenus par l’OCDE au sujet de l’éducation financière. En effet, les grands décideurs y ont affirmé que le manque de littératie financière avait largement contribué à la crise mondiale de 2008. Dans une synthèse publiée en 2009 par l’International Network on Financial Education de l’OCDE, on avançait qu’une mauvaise compréhension des finances avait amené les gens à courir, parfois à leur insu, plus de risques financiers qu’ils ne pouvaient se le permettre. 

La plupart des pays occidentaux, dont le Canada, ont reconnu qu’il fallait améliorer la littératie financière pour assurer la stabilité économique. Depuis le milieu des années 1990, le gouvernement canadien mène des analyses et des consultations en vue d’établir des stratégies en matière de littératie financière. Conscient de l’importance de la question, CPA Magazine y consacre son numéro de novembre, mois de la littératie financière au Canada.

Notre article vedette porte sur Jane Rooney, nommée chef du développement de la littératie financière du Canada en avril 2014. Dans l’article intitulé « Promouvoir la littératie financière », Lisa van de Geyn souligne que cette nomination, une première au pays et dans le monde, fait suite à la recommandation du Groupe de travail sur la littératie financière d’embaucher un spécialiste en finances pour « faire la promotion de la littératie financière au nom de tous les Canadiens ».

Mme Van de Geyn nous brosse le portrait de la chef du développement de la littératie financière : « Établie à Ottawa, cette spécialiste de l’éducation financière des consommateurs tient à enseigner à tous les Canadiens les rudiments des finances personnelles ». Lisez l’article pour connaître les visées de Mme Rooney.

Le Canada est la terre d’accueil de nombreux immigrants qui proviennent de pays où les réalités financières sont tout autres. Notre système financier présente-t-il des difficultés pour les nouveaux arrivants? Les différences entre leur perception du monde financier et la nôtre les empêchent-elles d’accroître leur littératie financière? Dans « Terre d’accueil et portefeuille », Susan Smith aborde ces questions en s’appuyant sur les expériences vécues par des immigrants. Par exemple, Fanny Tovar a dû apprendre à remplir des déclarations fiscales, ne l’ayant jamais fait au Venezuela, son pays d’origine. « [Il] lui est devenu difficile de boucler son budget [...] Elle a réalisé que la part de son revenu consacrée au loyer était trop élevée, ce qui nuisait à sa capacité d’obtenir du crédit. » Voilà un avant-goût des articles qui composent notre numéro sur la littératie financière, pierre angulaire de la prospérité du Canada.

À propos de l’auteur

Okey Chigbo


Okey Chigbo est rédacteur en chef de CPA Magazine.

comments powered by Disqus

Faits saillants

Participez à ce rendez-vous annuel (en anglais) des dirigeants financiers d’OSBL pour obtenir des conseils sur la gestion de votre organisation et tirer parti des connaissances d’experts.

Pour ne rien manquer des principales mesures du #budget2017, suivez CPA Canada sur les médias sociaux et regardez notre vidéo en direct.